Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Tribune —

Taxe carbone : Sarkozy trahit une bonne idée


L’idée était bonne. Le principe était juste. Mais le président Sarkozy est passé à côté de son sujet. C’est un gâchis politique. Plusieurs erreurs ont été commises :

1/ La taxe carbone proposée n’a pas une assiette assez large. Elle n’inclut pas l’électricité qui est pourtant elle aussi émettrice de CO2. Elle ne peut donc pas être proposée aux Etats-membres européens. Elle contribue par là à intensifier le recours au chauffage électrique.

2/ Les taux proposés sont trop faibles pour être incitatifs. La hausse de 4 centimes le litre d’essence est encore plus basse que les fluctuations trimestrielles des prix du marché. Le signal prix n’est pas efficace.

3/ Pas un mot n’a été dit sur la progression annuelle de cette taxe jusqu’en 2030. Comment les ménages et les entreprises peuvent-elles planifier leurs investissements ?

4/ Hésitations sur l’agriculture et la pêche, pourtant fortement carbonées.

5/ Les mécanismes de compensation sont mesurés sur deux critères : la taille de la famille et la situation géographique. L’absence de critère sur les revenus maintient les inégalités fiscales.

Le Président Sarkozy a utilisé les grands mots en puisant dans le langage écolo : « économies d’énergie, énergie solaire, rénovation thermique, équilibre et survie… ». Il dévoie la pensée écologiste médiatisée par le pacte de Nicolas Hulot lors des présidentielles pour en faire un simple effet d’annonce marketing à l’efficacité douteuse.

Fidèle à l’illusion de la « croissance durable » ou de la « croissance verte » à laquelle il s’accroche comme à une formule magique, il reconnaît lui-même dans son discours « On a fait le minimum », avouant son manque de conviction. Les écologistes ne sont pas dupes de cette comédie verdâtre.


Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende