Tribu/s du Monde, les mots et les mains de femmes, d’hommes et d’enfants du bout du monde (exposition)

4 juillet 2018 / Anne de Vandière

Au carrefour de la photographie artistique et du reportage, Tribu/s du Monde, le travail d’Anne de Vandière sur les peuples du monde méprisés et malmenés dans leurs droits est présenté à Brest (Finistère) jusqu’à la fin du mois de septembre 2018.

  • Présentation de l’exposition par son organisateur :

Depuis 2009, la photographe Anne de Vandière s’intéresse à de nombreuses ethnies et parcourt les cinq continents à leur rencontre. La curiosité, le respect et la volonté d’échange avec ces peuples méprisés et malmenés dans leurs droits, sont au cœur de sa démarche artistique. Son approche est intime et singulière. Elle consiste à recueillir les mots et la parole de ces femmes, hommes et enfants du bout du monde, à travers les gestes de leurs mains, outil premier et premier outil de communication et de transmission.

Immergée dans la vie des villages, Anne de Vandière recueille ainsi la parole de leurs habitants sur leurs croyances et leur philosophie de vie avant de réaliser des portraits en noir et blanc de leurs mains.

Suzy Gilbert est aborigène et vit à Broome en Australie. Elle aime que son pinceau glisse dans ces couleurs de terre et d’eau qui lui font penser à son pays d’origine, 2011.

Au carrefour de la photographie artistique et du reportage, son travail est présenté au sein d’une installation sous forme de diptyque sculptural constitué de deux containers : l’un noir abritant 65 triptyques, l’autre blanc réunissant des photographies rétro-éclairées. Ces deux « caissons à sensations » sont reliés par un couloir, « cordon ombilical » où sont diffusées des vidéos de témoignages des « Sentinelles de la Terre ». Sanctuaire nomade, l’installation immerge le spectateur invité à y pénétrer, dans un environnement poétique et serein. L’œuvre témoigne de l’incroyable vitalité de ces tribus détentrices de savoir-faire extraordinaires et porteuses d’une diversité culturelle essentielle au maintien de l’équilibre et de la richesse de l’humanité.

Pour cette nouvelle exposition de Tribu/s du Monde, les bretons du Finistère sont à l’honneur à travers la présentation de 6 photographies grand format. De plus, à la suite du dernier voyage de Anne de Vandière et Tribu/s du Monde à Madagascar en mars 2018, trois peuples de la côte du sud-ouest de la Grand Île sont montrés pour la première fois.

À l’extrême pointe du Finistère, la fête traditionnelle du pain à Keriolet, 2012.

  • Tribu/s du Monde, d’Anne de Vandière, jusqu’au 30 septembre 2018, aux Ateliers des Capucins, à Brest (Finistère). Ouvert tous les jours, de 10h à 19h. Entrée libre.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
17 juillet 2018
Le lynx des Balkans, plus grand félin d’Europe, a besoin de protection
Reportage
16 juillet 2018
Un regard écologiste sur les Rencontres de la photographie d’Arles
À découvrir
16 juillet 2018
Vous êtes formidables !
Édito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre