Un 95e portrait de Macron a été décroché

Durée de lecture : 2 minutes

6 juillet 2019

Une action non-violente de réquisition du portrait présidentiel d’Emmanuel Macron a eu lieu vendredi 5 juillet à la mairie de Nans-les-Pins (Var) à l’initiative du collectif ANV-COP21 Marseille. 18 membres du collectif y ont participé.

Il s’agit du 95e portrait réquisitionné en France par les activistes d’ANV-COP21 depuis le 21 Février, début de la campagne « Décrochons Macron ». En Provence, ce décrochage fait suite à celui des mairies de Beaurecueil et de La Penne-sur-Huveaune, respectivement les 6 mars et 14 juin derniers.

Brandissant des banderoles où l’on pouvait lire « Écologie, justice sociale : Mais où est donc Macron ? » ou encore « Climat, justice sociale : Macron a décroché, décrochons-le ! », les activistes ont laissé la mairie avec un mur nu, symbolisant et dénonçant ainsi le vide de l’action du gouvernement face à l’urgence climatique et sociale.

Mathilde, l’une des porte-paroles du groupe marseillais d’ANV-COP21, annonce : « Nous rendrons les portraits réquisitionnés quand le gouvernement prendra enfin des mesures qui correspondent aux objectifs de l’Accord de Paris signé lors de la COP21 ».

La campagne de désobéissance civile « Décrochons Macron » a été lancée suite au « refus de changer de cap » du gouvernement en réponse à l’Affaire du siècle - le recours juridique signé par deux millions de personnes contre l’Etat pour « inaction face aux changements climatiques ». Elle vise à décrocher le portrait présidentiel d’Emmanuel Macron des mairies, puisque lui-même a décroché des objectifs de l’Accord de Paris, qui fixe aux états signataires une limitation du réchauffement global à +2°C, si possible 1,5°C.

Nicolas, activiste, explique : « Nous savons que nous prenons des risques car nous faisons face à une répression disproportionnée pour cette action non-violente, mais nous sommes déterminés et nous continuerons à défendre la vie ! » Depuis le début de la campagne, 107 personnes ont été auditionnées, dont 68 ont été placées en garde à vue, 52 perquisitions ont eu lieu et 40 militants sont poursuivis dans 13 procès. Nicolas ajoute : « L’objectif est de décrocher 125 portraits avant le sommet du G7 qui aura lieu du 24 au 26 août à Biarritz, car il a fallu 125 jours à la France cette année pour dépasser son empreinte écologique. Si chaque humain consommait autant de ressources qu’un Français moyen, il faudrait 3 planètes pour subvenir à nos besoins ! »



Lire aussi : EXCLUSIF - La carte des portraits de Macron réquisitionnés pour le climat


13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le gouvernement devrait annoncer l’abandon du projet EuropaCity
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
11.000 scientifiques alertent sur « l’urgence climatique qui menace le destin de l’humanité »
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
L’État augmente le financement de lignes aériennes intérieures
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Des activistes ont perturbé une conférence de l’industrie du gaz à Paris
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Le vélo pourrait devenir un enjeu central des municipales
Lire sur reporterre.net
6 novembre 2019
Pesticides : la justice reconnaît Triskalia responsable d’avoir empoisonné un salarié
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Luttes
12 novembre 2019
Près d’Orléans, les citoyens défendent la forêt contre les bulldozers
12 novembre 2019
Pour les jeunes des centres sociaux, « la nature parle mais les hommes ne l’écoutent pas »
13 novembre 2019
Angélique Huguin : « Je continue de lutter parce que c’est une manière de rester debout »


Sur les mêmes thèmes       Climat Luttes