Un hymne puissant à la liberté

Durée de lecture : 1 minute

23 novembre 2020 / Vincent Villeminot



« Nous sommes l’étincelle », de Vincent Villeminot, est un récit d’anticipation, utopie et dystopie tout à la fois, saga qui court sur près d’un demi-siècle et trois générations. Il est le lauréat du Prix du livre d’écologie 2020.

Que font Dan et Montana, deux ados d’une quinzaine d’années, et leur petite sœur Judith, seuls, au cœur d’une immense forêt ? Quel danger terrifiant les attend ? Et surtout pourquoi en sont-ils arrivés à vivre dans ces bois sauvages, en marge de la société ? Ce sont les questions que l’on se pose en débutant la lecture de ce livre poignant, qui ne peut laisser indifférent.

En 2025, quelques milliers d’individus décident de se détacher de la société et d’aller vivre au sein de la nature, opérant ainsi une révolution douce, une dissidence sans violence, cherchant avant tout un sens à leur vie et un souffle nouveau, rejetant une civilisation asservie par les nouvelles technologies et un gouvernement en qui ils ne se reconnaissent plus. Mais leur rêve, leur utopie, tiendra-t-il face à la barbarie humaine et face à tous ceux que l’incompréhension rend aveugles et violents ?

Un hymne puissant à la liberté, une ode bouleversante à la nature et une interrogation salutaire sur le fonctionnement de notre société, mis en valeur par une écriture ciselée, économe en mots, qui va droit au but, droit à l’émotion.





7 janvier 2021
Dans les Alpes, des professionnels renouent avec le savoir-faire de l’écoconstruction
Alternatives
27 janvier 2021
Le Covid bouscule le marché mondial de la fourrure
Enquêtes
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune