Un préfet rejoint un cabinet de lobbying à grand coup de trompe

Durée de lecture : 4 minutes

21 mars 2013 / Thomas Legrain Conseil



Ce qu’il y a de bien dans le régime oligarchique, c’est qu’on n’a plus besoin de sauvegarder les apparences. Il est donc normal d’annoncer le passage d’un haut fonctionnaire dans le secteur privé, où il pourra utiliser ses connaissances acquises au service de l’Etat au profit des grandes entreprises.


Communiqué de presse

Le préfet Patrice MOLLE rejoint le cabinet de lobbying Thomas Legrain Conseil en qualité de Senior Advisor.

Thomas Legrain et son équipe peuvent compter sur Patrice MOLLE qui les
rejoint comme Senior Advisor.

Un co-équipier de poids lorsqu’on connaît la carrière du préfet.

Chez Thomas Legrain Conseil, iinterviendra dans le cadre de missions d’intermédiation et de gestion de crises, de mise en place de stratégies de lobbying et d’influence ou encore d’accompagnement dans les procédures administratives.

Patrice MOLLE a 13 ans de service militaire de Saint-Cyr à la légion étrangère parachutiste puis 30 ans de service dans le corps préfectoral, dont 18 ans dans le grade de Préfet :

* Préfet, directeur-adjoint et secrétaire général de l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), établissement public dépendant du Premier Ministre (2010-2012).
* Préfet, adjoint au secrétaire général du ministère de l’intérieur (2008-2009).
* Directeur du cabinet civil et militaire d’Hervé Morin (ministre de la défense) (2007).
* Préfet du département des Vosges (2006-2007).
* Directeur de l’administration pénitentiaire au ministère de la justice (2004-2005).
* Directeur des ressources humaines de la ville de Paris (2002-2004).
* Directeur des affaires scolaires et universitaires de la ville de Paris (1997-2002).
* Conseiller au sein du cabinet de Philippe Douste-Blazy (ministre de la culture) (1995-1997).
* Nomination au grade de préfet (1995).
* Chef du cabinet civil de François Léotard (ministre de la défense) (1993-1995).
* Sous-directeur des opérations de secours et adjoint opérationnel à la direction de la sécurité civile du ministère de l’intérieur (1992-1993).
* Secrétaire général de la préfecture de la Drôme (1989-1992).
* Chef d’état-major de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) (1986-1989).
* Sous-préfet de l’arrondissement d’Ambert (1984-1986).
* Directeur du cabinet du préfet de l’Aisne (1983-1984).

A propos de Thomas Legrain Conseil

Créé en 2007, Thomas Legrain Conseil est un cabinet qui intervient dans le domaine de la stratégie, du lobbying et de la communication d’influence.

Thomas Legrain Conseil a comme objectifs d’aider ses clients à :

* Comprendre les mutations de leurs marchés,
* Mettre en place des dispositifs de veille,
* Gérer leurs relations avec les pouvoirs publics, les relais d’opinion, la presse,
* Défendre leurs intérêts,
* Définir une stratégie de communication,
* Accroître leur influence,
* Exploiter de nouvelles opportunités de développement.

Thomas Legrain Conseil a développé deux dispositifs d’accompagnement stratégiques qu’il met au service de certains de ses clients :

* Un réseau : le Networking & Business Club, qui fédère 270 membres
parmi lesquels 150 attachés parlementaires et conseillers ministériels,
* Un site d’information participatif : legrain2sel.com, qui permet d’exprimer des idées, de valoriser des arguments, d’accroître son influence et de défendre ses intérêts.

Afin d’être capable d’offrir une prestation globale à ses clients en matière de communication d’influence, Thomas Legrain a créé l’agence de communication Pixel Attitude dont la mission principale est d’être source de créativité. Pixel Attitude intervient aussi bien dans le domaine du Print que dans celui du Web.
Pour en savoir plus

Les clients de Thomas Legrain Conseil comme ceux de Pixel Attitude sont principalement des grands groupes et des organisations professionnelles.

Une stratégie qui s’est mise progressivement en place et qui se révèle particulièrement efficace si on regarde les références clients du cabinet : la Fédération des Centres de Gestion Agréés (FCGA), l’Union des industries de la fertilisation (UNIFA), l’Union Française de la Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie, des Pierres & des Perles (Union Française BJOP), Groupama, la SAUR, le Groupe IGS, Polyflame, SEITA – Groupe Imperial Tobacco, FIMINCO

Et demain ? Thomas LEGRAIN comme Patrice MOLLE ne savent pas répondre à cette question. Une chose est sûre : ils ne manqueront ni de projets, ni de défis à relever.






Source et photo : Thomas Legrain Conseil

Lire aussi : A Paris comme à Bruxelles, les lobbies polluent la démocratie

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage