Un référendum européen sur le nucléaire !

Durée de lecture : 1 minute

4 avril 2011 / Belga




Les sociaux-démocrates allemands (SPD), dans l’opposition, et autrichiens (SPÖ), au pouvoir, se sont mis d’accord pour promouvoir un référendum dans l’Union européenne sur l’abandon du nucléaire après la catastrophe de la centrale atomique de Fukushuma, au Japon.

A l’issue d’un dîner de travail dimanche soir à Vienne avec le président du SPD, Sigmar Gabriel, le chancelier social-démocrate autrichien Werner Faymann a indiqué que les deux partis voulaient également gagner les écologistes et des organisations non-gouvernementales (ONG) à l’idée d’un référendum : « Ce qui est important c’est l’objectif de sortie du nucléaire et c’est pourquoi il est important de trouver des alliés, les organisations non-gouvernementales devant jouer un rôle important », a-il déclaré au quotidien Österreich à paraître lundi.

Parmi les ONG qui pourraient être contactées figurent notamment Greenpeace et Global-2000, indique-t-on de source proche du SPÖ.

A l’initiative des deux partis de gauche, l’initiative citoyenne pour un référendum dans l’Union européenne sur le nucléaire pourrait démarrer en 2012.

Ce type d’initiative citoyenne en vue d’un référendum est possible depuis le Traité de Lisbonne, signé en 2009 : des citoyens de l’UE peuvent ainsi saisir directement la Commission européenne, s’ils arrivent à réunir un million de signatures dans au moins neuf des 27 pays de l’Union européenne.

Parmi les autres sujets de discussion au menu du dîner des deux dirigeants sociaux-démocrates figuraient aussi le « Pacte pour l’euro », adopté au dernier sommet de l’UE, et la création d’une taxe sur les transactions financières.






Source : http://www.rtbf.be/info/monde/detai...

Lire aussi : Démocratie

ainsi que Daniel Cohn-Bendit et Cécile Duflot demandent un référendum sur le nucléaire

26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête