Une analyse géopolitique des conflits écologiques

4 juillet 2017 / Revue Hérodote

  • Présentation du livre par son éditeur :

La sensibilité et l’intérêt grandissant d’une partie de la société pour les risques écologiques, réchauffement climatique compris, sont réels. Néanmoins, les questions environnementales font l’objet de débats parfois très vifs et de conflits particulièrement âpres, où l’on retrouve tous les éléments qui caractérisent un conflit géopolitique. Le cas le plus emblématique et le plus médiatique est celui de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, ou encore celui de la réforme ratée de l’écotaxe. Les tergiversations sur la fermeture de la centrale de Fessenheim et, plus globalement, sur la durée de vie des centrales nucléaires révèlent également les contradictions puissantes à l’œuvre, entre défense d’emploi et protection de l’environnement, sur fond de lobbies et d’échéances électorales. Si les questions environnementales sont devenues de vrais enjeux géopolitiques dans les pays occidentaux, elles le sont également dans de très nombreux pays émergents, en Amérique latine, en Turquie, en Chine ou en Inde, où elles servent de véhicules à la contestation politique et à la revendication d’un État de droit et de processus de décision plus démocratiques.

Hérodote a choisi d’exposer des cas de conflits écologiques qui s’éclairent avec l’analyse géopolitique.





Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
19 octobre 2018
Pain décroissant, livres et café épicerie, une recette de coopération conviviale
Alternative
16 octobre 2018
Le changement climatique interpelle les citoyens, mais pas les dirigeants de Rhône-Alpes
Chronique
20 octobre 2018
L’agriculture urbaine pourrait nourrir 10 % des populations des villes
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre