Une première : ils vont manifester... dans un train

Durée de lecture : 1 minute

26 mars 2012 / Association des élus pour la défense du Cévenol



Le « Cévenol », train qui relie Clermont-Ferrand à Marseille, est promis à l’extinction par le gouvernement et la SNCF. Sauf qu’élus et citoyens résistent avec tenacité contre cette fermeture d’un lien essentiel au Massif central. Prochaine action : une manifestation... dans le train, le 30 mars.


Afin de s’opposer à la SUPPRESSION PROGRAMMÉE de la desserte du Cévenol entre NÎMES et MARSEILLE à partir de décembre 2012 et de sensibiliser l’opinion publique sur cette question très importante pour son avenir de train "Grandes Lignes", l’association organise une manifestation le vendredi 30 mars 2012.

Afin de lui donner une dimension particulière et symbolique pour bien marquer les esprits, celle-ci se déroulera directement dans « Le Cévenol » entre Langeac (14h06) et Langogne (15h35) où une conférence de presse sera organisée. Retour prévu par la rame Corail de sens inverse, Langogne (16h16) - Langeac (17h45).

Tous dans le Cévenol le 30 mars 2012 !

L’Association compte sur la présence du plus grand nombre pour mettre en avant la dynamique collective qui existe en faveur du maintien et du bon fonctionnement de ce « train d’équilibre du territoire ».






Sourceet photo : Association des élus pour la défense du Cévenol

Lire aussi : LGV : plutôt Lille-Dijon que Paris-Clermont Ferrand-Lyon

7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
6 juillet 2020
Loi de finances : Macron discourt sur l’écologie, ses députés la démolissent
Info
7 juillet 2020
Serpents, oiseaux, tortues : l’Europe doit cesser d’importer des animaux
Tribune