Une très bonne nouvelle

Durée de lecture : 3 minutes

11 janvier 2010 / Hervé Kempf




Son Excellence Nicolas Sarkozy a déclaré, lors de ses voeux aux Français le 31 décembre, que le sommet de Copenhague est « parvenu à faire prendre par tous les Etats des engagements chiffrés de lutte contre le réchauffement climatique ». Hélas ! C’est rigoureusement faux. S’agit-il d’un mensonge délibéré ou d’une incompréhension ? En toute candeur, posons que cette dernière hypothèse est la bonne.

Son Excellence a, en effet, déjà montré plusieurs fois son ignorance des principes du changement climatique : le 3 juillet 2008, il parlait du « CO2, les émissions qui font le trou dans la couche d’ozone ». Un an plus tard, il n’avait rien appris et expliquait doctement, le 23 septembre 2009, que « le carbone crée un trou dans la couche d’ozone ».

Vraiment, cela fait honte à mon identité nationale que le magistrat suprême de la nation ne connaisse pas le b.a.-ba du problème majeur du siècle. N’y a-t-il personne à l’Elysée pour lui faire un petit cours de deux heures sur le climat, afin qu’il comprenne ce dont il parle ?

Mais Son Excellence nous fait perdre notre temps. Je voulais vous faire part d’une très bonne nouvelle, dont nous instruit Lester Brown, vieux lion toujours rugissant et patron du Earth Policy Institute, basé à Washington. Brown observe qu’en 2009, pour la première fois depuis 1945, le parc automobile aux Etats-Unis a diminué ! Non seulement la production, qui a chuté comme partout, mais le parc : il y a moins de voitures en circulation aux Etats-Unis en 2009 qu’en 2008. Explication : le nombre de véhicules vendus (10 millions) a été inférieur à celui de ceux envoyés à la casse (14 millions), faisant passer le parc total à 246 millions de voitures. La tendance se poursuivra-t-elle ? Oui, estime Brown, à partir de l’analyse de l’âge du parc.

Il y a encore plus encourageant (je sais que vous tressautez de joie sur votre fauteuil, cela me fait plaisir de vous voir bien démarrer l’année) : « La tendance sociale la plus fondamentale affectant l’avenir de l’automobile est l’intérêt déclinant des jeunes pour la voiture », observe Brown. « Les jeunes socialisent sur Internet et sur les téléphones mobiles, pas dans les voitures. » American Graffiti, c’est fini. La bagnole, c’est - excusez-moi - un truc de vieux.

Eh oui, le modèle culturel de l’American way of life est en train de muter, l’équation fondatrice du désastre écologique (auto + télévision + maison individuelle) se modifie. La consommation, c’est une culture. Cette culture évolue. Aux Etats-Unis, et sans doute dans tout l’Occident.

Mais ! Horreur ! Les forces obscures du mal s’opposent au progrès. Plusieurs associations écologistes viennent de sonner l’alarme : le gouvernement français favorise une relance autoroutière en laissant progresser une série de projets dont l’énumération occuperait bien plus que l’espace qu’il me reste. Alerte ! Halte au retour du Vieux Monde !

................................................

Références

- M. Sarzkozy et Copenhague : http://www.elysee.fr/documents/inde...

- M. Sarkozy et la couche d’ozone : http://www.rue89.com/2009/09/24/sar...

- Earth Policy Institute et la voiture aux Etats-Unis : http://www.earth-policy.org/index.p...

- Alerte à la relance autoroutière : http://www.reporterre.net//spip.php...






Source : Article publié dans Le Monde du 10-11 janvier 2010.

Lire aussi : L’auto tue davantage dans les pays pauvres http://www.reporterre.net//spip.php...

27 mai 2020
Sur les plages, la ruée des promeneurs menace les oiseaux d’eau
Reportage
25 mai 2020
À pied, à vélo, en canoë… Voyager lentement pour se reconnecter au vivant
Alternatives
28 mai 2020
Contre les avions et le béton, la bataille repart au nord de Paris
Info




Du même auteur       Hervé Kempf