Une vie de bergères, en dessins et en texte

Durée de lecture : 1 minute

10 février 2020 / Marion Poinssot et Violaine Steinmann



Dans les Alpes et les Pyrénées ariégeoises, deux bergères emmènent les brebis paître, quelques mois par an. Dans « Carnet de bergères », Marion Poinssot et Violaine Steinmann racontent leur quotidien avec un objectif : nous « convertir au brebisme » bien sûr.

  • Présentation du livre par son éditeur :

À travers la montagne, pour quelques mois par an, nous emmenons les brebis paître. Dans les jumelles nous mettons au point des stratégies pour le troupeau et des vues décalées sur l’envers des crêtes.

Au fil des saisons dans les Alpes et les Pyrénées ariégeoises, nous cheminons entre ruminations foutraques, météos radieuses, galères à frissons. Nos routes se croisent sur les pages de ce carnet commun où nous abordons à deux voix nos contradictions par la face nord et nos jubilations par le versant sud. Le tout avec le plaisir évident de vous convertir au brebisme.

  • Marion Poinssot garde des brebis dans le Vicdessos, en Ariège. Avant de découvrir le métier dans les Hautes-Alpes, elle a travaillé dans le milieu paysan au Mexique et l’éducation populaire en Aveyron.
  • Violaine Steinmann est bergère dans la vallée du Biros, en Ariège également. Elle a fait ses premiers pas au cul du troupeau dans les Pyrénées-Orientales puis en Savoie, après des années à faire vivre des marionnettes.
  • Carnets de bergères, de Marion Poinssot et Violaine Steinmann, éditions Le Pas d’oiseau, décembre 2019, 112 p., 15 euros.



12 janvier 2021
Changer l’article 1 de la Constitution en faveur de l’environnement est-il utile ?
Info
19 janvier 2021
Lettre du bocage : « Nous ne supportons pas d’être gouvernés par la peur »
Tribune
20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune