Vous êtes abonnés ? Et si vous souteniez Reporterre ?

30 juin 2017

Il reste moins de 10 jours pour atteindre l’objectif de la campagne de dons de Reporterre. Mais nous ne pouvons pas y arriver seuls, nous avons besoin de vous, lecteurs et amis du quotidien de l’écologie.

Depuis quatre ans, grâce au soutien de ses lecteurs et donateurs, Reporterre s’est imposé comme la vigie de l’écologie, quand les politiques veulent l’oublier.

Alors qu’un nouveau pouvoir détient la présidence de la République et l’Assemblée nationale, et bénéficie du soutien des médias dominants qui appartiennent aux puissances économiques, il est plus que jamais urgent de soutenir les médias libres, et de soutenir le quotidien de l’écologie.

Reporterre refuse la publicité pour ne pas encombrer votre cerveau. Il est en accès libre et pose l’information comme un bien commun. Vos dons sont sa principale source de revenu. Sans vous, il ne peut pas exister.

Les 100.000 € que nous demandons permettront de stabiliser l’équipe de Reporterre qui s’est fortifiée cette dernière année, mais aussi de réaliser plus de vidéos et de reportages, de produire davantage d’enquêtes, de renforcer nos liens avec vous et de continuer à être le média de l’exigence écologique.

Comment nous aider ? Dans un premier temps, en donnant. C’est simple, et c’est ici. Votre don peut être défiscalisé. Qu’il soit petit ou grand, régulier ou ponctuel, chaque don compte. Et puis, vous pouvez engager vos forces et vos réseaux en partageant et diffusant le travail de Reporterre autour de vous.

D’avance, merci.



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
18 octobre 2018
La préfecture confirme des risques liés à l’ammonitrate en Alsace
Enquête
19 octobre 2018
Dans le sud de l’Italie, des petits villages résistent face à un gazoduc géant
Reportage
19 octobre 2018
La construction en paille est-elle pérenne ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre