Week-end de résistance et d’occupation contre le projet de Surf Park, à de Saint-Père-en-Retz (Loire-Atlantique)

Durée de lecture : 1 minute


Le samedi
20
juillet
au dimanche
21
juillet


Allons-nous laisser faire ce projet aberrant de Surf Park ?

8 hectares de terres agricoles condamnés, plus de 25 millions de litres d’eau potable consommés, une énorme consommation énergétique, à 40 euros l’heure de loisir quand la mer est à 10 km !

Il y a pourtant urgence !

A stopper l’artificialisation des terres agricoles pour notre autonomie alimentaire locale, A économiser l’eau, A réduire notre consommation énergétique accentuant le dérèglement climatique, A préserver la biodiversité qui se meure ! Mais la société Nouvelle Vague et les élus du Pays de Retz sont déterminés à détruire notre avenir commun pour d’hypothétiques profits à court terme (permis de construire déposé à l’automne et travaux prévus en 2020 !).

Il est temps de leur dire stop, il est temps de nous réapproprier nos territoires, de construire ensemble un futur qui ait du sens !

Nous comptons sur votre soutien à la lutte, soyons déterminé-e-s à refuser ce projet mortifère !

Le 20-21 Juillet pour soutenir l’occupation* du terrain du projet, soyons présent-e-s en nombre !

Le collectif Terres Communes http://terres-communes.zici.fr/

*Appel également à rester la semaine suivante et au-delà pour soutenir la ZAP !

Appel à coups de main et matériel pour préparer le week-end et la ZAP, plus d’infos en nous contactant à terrescommunesretz@gmail.com



Lire aussi : http://terres-communes.zici.fr/week...

Informations pratiques à retrouver ici :
http://terres-communes.zici.fr/week-end-de-resistance-et-doccupation-contre-le-projet-de-surf-park-de-saint-pere-en-retz-44-le-20-et-21-juillet-2019-zap-la-vague/

18 septembre 2019
Naomi Klein : « Nous entrons dans l’ère de la barbarie climatique »
Entretien
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative