World March For Life, à Paris

Durée de lecture : 1 minute


Le dimanche
15
septembre


« …Admettons-le, ce n’est pas le dérèglement climatique qui est responsable de la déforestation, de l’extractivisme, du tarissement programmé de toutes les sources d’énergies fossiles, de la surpêche, de la dispersion massive de polymères non biodégradables, de radionucléides, de métaux lourds, de PCB, de pesticides, d’OGM, de nanoparticules, de fibres d’amiantes et de carbone, de la pollution hertzienne, lumineuse et publicitaire, du développement des trafics maritimes, aériens et routiers et de la plus grande perte de biodiversité de la planète à laquelle notre espèce appartient.

S’il nous est possible d’admettre cela, alors il nous faut aussi convenir que toutes les périodes passées de réchauffement global planétaire se sont accompagnées d’une augmentation de la biomasse et de sa diversité.

TOUTES.

Voilà pourquoi la période actuelle est exceptionnelle, car il y a réchauffement global « ET » perte de biodiversité… »

Pierre Roullier, alias Roger Nymo - août 2018



Lire aussi : https://www.facebook.com/events/444...

Marche familiale, associative, non violente et silencieuse, de la place de la République parisienne, à la place de la Nation parisienne, rendez-vous à 15h00, dispersion à 18h00.

Cette marche fait l’objet d’une déclaration préalable en préfecture, la démarche est en cours.

21 novembre 2019
Il faut décoloniser l’écologie
22 novembre 2019
Climat : l’action individuelle ne peut pas tout
21 novembre 2019
Dans le Nord, des élus locaux promeuvent le béton et l’étalement urbain