(f)estives de la décroissance, à Saligny-sur-Roudon (Allier)

Le vendredi
14
juillet
au vendredi
16
juin




(f)estives de la décroissance, 14, 15 et 16 juillet 2017, à Saligny-sur-Roudon (Allier)

Le sens de la vie est une question politique

Ces (f)estives de la décroissance sont organisées par le processus-décroissance, avec le soutien de décroissance-MOC

Le cœur thématique de cette rencontre sera celui d’une critique de l’individualisme : Les décroissants proposent une critique systémique du « monde de la croissance », ce monde colonisé par l’économie et son imaginaire. Ces (f)estives voudraient explorer l’hypothèse qu’au fond de cette « colonisation », il y a toujours une racine individualiste ; bien sûr dans sa dimension psychologique de narcissisme et d’égoïsme mais surtout dans sa dimension psycho-sociale, au travers en particulier d’une fable fondatrice qui alimente toutes les formes d’injustice, d’indécence et d’irresponsabilité de notre monde, cette « fable » selon laquelle une société serait d’abord une juxtaposition d’individus rivaux.

Ne faut-il pas au contraire rêver de (re-)trouver une forme d’organisation sociale dans laquelle la découverte du sens de sa vie ne sera pas l’affaire de chaque individu isolé : « Trouver seul le sens de sa vie est une chimère » ?

  • Ecologie
    Quelle est la juste et décente place de l’homme dans l’écosystème naturel ?
  • Anthropologie
    L’homme d’une société décroissante est-il « naturellement sociable » ?
  • Organisation sociale
    Comment une société pourrait reposer sur les « valeurs » de la vie commune : convivialité, émancipation, partage, sobriété ?

Toutes les informations ici

Source : Courriel à Reporterre




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
25 novembre 2017
Ennuyeux. La climatologue Valérie Masson-Delmotte soutient l’Expo universelle et l’étalement urbain à Saclay
Info
22 septembre 2017
Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions
Alternative
25 novembre 2017
BD - Les nanoparticules ont envahi notre quotidien
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre