L’irrésistible arrivée des robots tueurs

Durée de lecture : 1 minute

9 janvier 2019 / Éric Martel



Éric Martel, dans « Robots tueurs », raconte comment la robotisation des champs de bataille sera irréversible.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Les anglo-saxons les appellent unmanned vehicles, que l’on pourrait traduire par « véhicules déshumanisés ». Il s’agit d’engins robotisés pilotés à distance qui se sont répandus depuis les années 2000. Dotés de nombreux automatismes, ils préparent l’arrivée d’engins robotisés autonomes que les médias appellent « robots tueurs ». Une fois établie, la robotisation du champ de bataille devient irréversible et comparable à la révolution dans les affaires militaires que représenta l’arrivée des armes à feu. De par leur vitesse de décision, leur capacité d’accéder à de larges bases de données, leur absence d’émotions et leur statut hybride de machines consommables, ces engins devraient progressivement éliminer l’élément humain du champ de bataille.


  • Robots tueurs. La guerre déshumanisée, les robots et drones autonomes visent zéro mort, d’Éric Martel, éditions Favre, octobre 2018, 176 p., 21 €.



2 juillet 2020
Au Kosovo, Serbes et Albanais luttent ensemble pour protéger leurs rivières
Reportage
1er juillet 2020
Après le confinement, des élèves expérimentent l’école en plein air
Alternatives
1er juillet 2020
La stigmatisation du « bobo » tente de disqualifier les luttes écologistes
Entretien