A Nantes, saccage au centre de l’information

Durée de lecture : 1 minute

4 mars 2014 / Nicolas de La Casinière



De dangereux casseurs de la vérité ont pris en otage la ville de Nantes. Spécialistes de la guérilla informationnelle, ils ont envahi Ouest France et Presse Océan le jour de la manifestation de Nantes le 22 février. Des reporters héroïques ont enquêté au péril de leur vie sur ces déprédations intolérables.


“Nantes saccagée“ lors de la manifestation du samedi 22 février ? C’est ce qu’a répété à satiété la presse locale, Ouest France et Presse Océan.

Le journaliste Nicolas de La Casinière et ses camarades ont passé ces affirmations à la moulinette de la vérification des faits. Ce qui ressort de leur travail est que c’est la qualité de l’information qui a été saccagée :


"Apocalypse Naoned" : le "saccage" de l... par apocalypsenaoned





Source : Reporterre.

Lire aussi : La véridique et surprenante histoire de la manifestation de Nantes.

25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage