À VOIR - Mémoires du bocage mayennais

Durée de lecture : 2 minutes

15 mai 2020 / Cyril le Tourneur d’Ison



« La grâce du sillon », un documentaire de Cyril le Tourneur, explore la mémoire du paysage mayennais. Sa destruction, engagée de longue date pour des raisons de rentabilité économique, constitue un désastre paysager et écologique. Disponible en replay jusqu’au 11 juin.

  • Présentation du documentaire par son réalisateur :

Ce film de 52 minutes explore la mémoire du paysage mayennais qui conserve la trace d’héritages anciens. Mais cette mémoire est menacée de disparaître. Et le paysage s’efface peu à peu de notre imaginaire de la campagne. Car ses traces se dégradent au fur et à mesure des transformations anthropiques de l’espace. Comme si l’humain voulait se venger de la nature. Témoin de cette disparition, un épouvantail vagabonde dans le paysage de la Mayenne. L’homme de pailles constitue une sorte de métaphore de la mémoire du paysage et de notre imaginaire. Il assiste secrètement à la métamorphose du monde rural depuis la fin de la civilisation paysanne. Cette mystérieuse déambulation poétique rythme l’exploration du paysage, sa transformation, qui engloutit peu à peu les traces du passé, celles d’un paysage construit depuis des siècles.

Dans ce cheminement, des personnages portent un regard sur la transformation et la banalisation de ce paysage. Ce sont les intervenants du film. Écrivain, éleveur, cultivateur, enseignant, botaniste, syndicaliste, etc…, chacun exprime un point de vue sur le paysage selon son expertise. Sa destruction, engagée de longue date pour des raisons de rentabilité économique, constitue un désastre paysager et écologique qui ne cesse de s’accentuer. Que reste-t-il de l’harmonie d’un héritage, celui de l’équilibre entre l’humain et la nature et son respect de la terre ?

L’épouvantail, sentinelle de l’éphémère, entrouvre les portes au fur et à mesure de son questionnement. Alors surgissent les questions essentielles que posent l’agriculture industrielle, l’effondrement de la biodiversité, l’étalement urbain, et la surconsommation d’espace rural par les grands équipements routiers et ferroviaires. La survie de la mémoire du paysage n’est-elle pas menacée ? Le crépuscule d’un monde qui vient de s’absenter va-t-il nous engloutir dans le vide de l’espace contemporain, face à la plénitude de l’espace disparu ? Un enjeu qui dépasse largement les frontières de la Mayenne…

  • La grâce du sillon, 52 minutes, un documentaire réalisé par Cyril le Tourneur d’Ison, coproduction 24images et Atmosphères Production, diffusé sur France 3 Pays de la Loire.

Disponible en replay jusqu’au 11 juin.




22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage
21 septembre 2020
Amish ou pas, la lutte contre la 5G s’organise au niveau national
Reportage
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête