Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Pesticides

Autorisation des pesticides sulfoxaflor : l’ONG Générations Futures porte plainte

L’ONG Générations Futures a déposé, vendredi 27 octobre, deux recours en justice contre les autorisations de mise sur le marché (AMM) délivrées fin septembre par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) de deux pesticides à base de sulfoxaflor. L’ONG estime que les produits Closer et Transform, commercialisés par Dow AgroSciences, « menacent de façon grave et immédiate les abeilles et autres pollinisateurs ».

Générations Futures a saisi en référé le tribunal administratif de Nice pour demander une suspension d’urgence des autorisations de mise sur le marché. Un autre recours sur le fond, déposé devant ce tribunal, demande l’annulation de la décision d’autorisation prise par l’Anses.

L’ONG et les apiculteurs de l’Unaf dénoncent l’impact de ces produits ayant le même mode d’action que les pesticides néonicotinoïdes, neurotoxiques impactant les abeilles. La semaine dernière, l’Anses a affirmé que le sulfoxaflor est une substance de la classe des sulfoximines tout en reconnaissant qu’il a un « mode d’action similaire » aux néonicotinoïdes. « Il se différencie cependant par sa très faible persistance dans les sols (1 à 4 jours contre 120 à 520 jours) et dans les plantes. Il est en outre moins toxique pour les organismes aquatiques et ses métabolites ne sont pas toxiques pour les pollinisateurs », a justifié l’Anses.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende