BÉDÉ - L’effondrement peut arriver plus vite que prévu

Durée de lecture : 1 minute

14 novembre 2019 / Bruno Isnardon et Eva Roussel



« Tout va bien enfin, ça va aller », de Bruno Isnardon et Eva Roussel, raconte l’histoire de deux trentenaires qui prennent conscience que l’effondrement est à leur porte.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Notre première bande dessinée met en avant l’histoire de Nours et Plüche, deux jeunes trentenaires qui vivent une histoire d’amour fusionnelle et un bonheur parfait. Un appartement dans une belle ville, des amis et des activités professionnelles qui les font vibrer. Mais en ce début d’année, l’économie mondiale est en chute libre et le climat social s’effrite de plus en plus. Des banques qui ne délivrent plus d’argent, une pénurie d’essence et des coupures d’électricité à répétition vont amener nos deux héros à prendre conscience que l’effondrement est à leur porte. Que faire quand tout s’effondre ? Quand partir ? Et surtout, où aller ?

La Relève et La Peste s’est associée à Eva Roussel (illustratrice) et Bruno Isnardon (scénariste) pour la création de Tout va bien, enfin ça va aller. Les deux auteurs se sont inspirés de leur couple et de leur quotidien, rendant leur récit à la fois réaliste et universel. Touchés par les problématiques sociales, économiques et environnementales, ils ont souhaité transmettre un message clair à toutes les générations : l’effondrement peut arriver plus vite que prévu.





15 juillet 2020
L’inquiétude monte autour du méthane, l’autre bombe climatique
Info
15 juillet 2020
À Roybon, « l’abandon du Center Parcs n’est qu’une étape dans la lutte »
Info
16 juillet 2020
Malgré la déforestation en Amazonie, l’Europe veut signer le traité avec le Mercosur
Info