Bôco Lôco, un café associatif germera bientôt dans le 18e arrondissement de Paris

Durée de lecture : 2 minutes

18 juin 2014 / Quartiers en Transition

Voici le début d’une aventure. Elle a pour cœur l’ouverture d’un lieu en forme de trait d’union avec les initiatives agri-urbaines de La Chapelle, quartier du 18e arrondissement de Paris. Mais pas seulement.


Ce lieu, c’est une envie de nature et de culture, qu’elle soit artistique, alimentaire, culinaire, agricole bien sûr mais surtout plurielle. Ce lieu, c’est aussi une fenêtre ouverte sur un quartier, sur un imaginaire, celui de ses habitants.

Bienvenue donc à Bôco Lôco, café associatif dont les graines ont été semées au début du printemps 2014 quelque part au milieu de La Chapelle. Les premières pousses ont été observées début mai, c’était au Festival de l’agriculture urbaine.

Mais pour commencer cette aventure, la recette ci-dessous dévoile l’un de ses (petits) secrets : l’origine de son nom !

Une recette pour…

Prenez un quart d’alimentation et d’agriculture urbaine ; ajoutez un quart d’échanges de savoir et savoir-faire puis un nouveau quart de culture et pour finir, un dernier quart de jeux, mélangez bien, faites mijoter et d’ici quelques mois, vous obtiendrez… Bôco Lôco !

…un café associatif…

Bôco Lôco keszako ? C’est un café associatif imaginé par des habitants du quartier de La Chapelle avec une envie simple : ouvrir un espace avec et pour touTEs, pour y manger, cuisiner, déguster, cultiver, débattre, jouer, s’informer, réparer, échanger…

…et un ingrédient magique…

L’ingrédient magique de Bôco Lôco ? Des bocaux de fruits et de légumes d’Île-de-France confectionnés sur place, à savourer dans le café ou à emporter chez soi.

…avec et pour les habitantEs

Cette recette vous ouvre l’appétit ? Alors n’hésitez pas, rejoignez-nous dans cette aventure culinaire, agricole, culturelle, ludique et écolo, vos idées et vos ingrédients sont les bienvenus !

Si vous souhaitez rejoindre cette aventure, discuter, donner votre avis, suggérer des activités, rencontrer les Bôcos Lôcos… un mail : lesbocoloco@gmail.com

Et pour suivre Bôco Lôco au jour le jour ou presque : quartiersentransition.wordpress.com ou villecomestible.org


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : Quartiers en transition

Lire aussi : A Marseille, L’Equitable Café fait vivre... un café différent

18 novembre 2019
Gilets jaunes, un an : une féroce répression contre l’union des colères
16 novembre 2019
La Maison des peuples ouverte à Paris XXe a été évacuée par la police
19 novembre 2019
Les assurances privées à l’assaut d’une agriculture affaiblie par le climat




Du même auteur       Quartiers en Transition