Canada : le marchand de sable

Durée de lecture : 2 minutes

30 novembre 2013



« Canada : le marchand de sable », documentaire sur le désastre des sables bitumineux.

Ce soir, à la télévision : samedi 30 novembre à 18 h 35 sur Arte.


Avec deux millions de barils extraits chaque jour, le Canada est la troisième réserve de sables pétrolifères au monde après l’Arabie Saoudite et le Venezuela… La manne est immense, mais les conséquences environnementales sont désastreuses : le Canada a claqué la porte du protocole de Kyoto en 2011, car l’extraction des sables bitumineux faisait exploser son quota de gaz à effet de serre.

Dans le nord du Canada, la région de l’Alberta produit 169 milliards de barils chaque année. Les forêts boréales ont été détruites pour laisser la place au plus grand projet industriel du monde : l’exploitation des sables bitumineux. Des cheminées géantes ont remplacé les arbres, des engins démesurés raclent cette terre brune qui regorge de bitume, un dérivé du pétrole, ultra polluant. C’est la dernière grande ruée vers l’or noir à l’échelle de la planète.

Dans cet eldorado des compagnies pétrolières, le coût écologique de l’extraction est exorbitant. Il faudra attendre entre cinquante et cent ans avant de pouvoir traiter près d’1 milliard de mètres cube d’eau contaminée. Pendant ce temps, onze millions de litres de résidus toxiques s’échappent chaque jour des bassins de décontamination.

Les populations indiennes qui résident dans la zone d’exploitation sont en danger avec un taux de cancer de 20 à 30% supérieur à la moyenne et leurs terres sont saccagées par l’industrie pétrolière.

Mais la pression de l’opinion et l’image écornée du pays n’y font rien. Entre cette bombe à retardement écologique et les 2000 milliards de dollars que devraient lui rapporter les sables bitumineux en 20 ans, le Canada semble avoir fait son choix...

Sur place, l’équipe d’ ARTE Reportage a interviewé de nombreux chercheurs, journalistes, habitants, mais aussi le Ministre de l’Energie de l’Alberta, Ken Hughs, et Gregory Stringham, de l’association des producteurs de pétrole canadiens.

- Canada : le marchand de sable, de Sébastien Mesquida, Gildas Corgnet et Yann Le Gléau, Arte, 26 minutes.





Source : Courriel à Reporterre d’Arte.

Lire aussi : George Poitras, leader indien : « Les sables bitumineux ont un impact écologique gargantuesque ».

Consulter par ailleurs : La bibliothèque de Reporterre

26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête