Comment les cyclistes réduisent la congestion automobile

Durée de lecture : 1 minute

24 octobre 2014 / Vélove (CarFree)



Le 22 septembre dernier, dans le cadre de la Journée internationale sans voiture, des cyclistes de Lettonie ont brillamment mis en évidence une énorme différence entre les vélos et les voitures : la quantité d’espace qu’ils occupent sur ​​la route.


Ces photos ont été réalisées par l’association « Let’s Bike It » et affichées sur le réseau social Vk.com. Elles montrent un groupe de cyclistes à Riga équipés d’une armature de la taille d’une voiture, probablement en bambou, afin de montrer combien d’espace ils prendraient si ils étaient en voiture plutôt qu’à vélo.

La conclusion ici est assez évidente : si les cyclistes étaient en fait dans des voitures, ils augmenteraient considérablement la congestion du trafic. D’autre part, faire sortir les gens de leur voiture pour les mettre sur des vélos apparaît comme un moyen efficace de réduire la congestion automobile.

Petit rappel historique, ce n’est pas la première fois qu’une démonstration de ce type est organisée. En 1981 déjà, les cyclistes québécois du MAB (Le Monde à Bicyclette) organisaient une Manif Spatiale (« Space Demonstration ») en circulant dans les rues de Montréal munis d’un cadre de bois occupant l’espace d’une automobile.

- Source : « Deux roues, un avenir » de Claire Morissette (Montréal) -

Cette manif spatiale a ensuite été reproduite à Edmonton, Minneapolis, et à Londres, où environ trente de ces vélos spéciaux ont été construits afin d’arpenter les rues de la ville.





Source : CarFree

Lire aussi : A poil mais peu nombreuse, la vélorution se moque des voitures

25 septembre 2020
En pleine croissance, le réseau Biocoop est contesté sur le plan social
Enquête
25 septembre 2020
« Lubrizol nous a salis » : un an après l’incendie, des Rouennais témoignent
Reportage
26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info




Du même auteur       Vélove (CarFree)