Comprendre Arne Næss, un penseur de l’écologie profonde

26 octobre 2017 / Mathilde Ramadier



  • Présentation du livre par son éditeur :

Cet ouvrage est un essai libre sur la vie et l’œuvre d’Arne Næss, philosophe norvégien, écologiste engagé et alpiniste de renom.

Dans les années 1970, Næss développe un « mouvement » écologique — plutôt qu’une philosophie — très personnel : une « écosophie », c’est-à-dire un lien à l’écosphère et à la nature, cette entité dont nous faisons partie au même titre que les autres espèces, et non une ressource inépuisable extérieure à nous. Il s’attache donc à adopter une attitude particulière vis-à-vis de l’environnement et à vivre en harmonie avec la nature.

Au-delà de sa pensée philosophique, des ouvrages théoriques et des concepts qu’il développe, Næss invite chacun à découvrir son propre rapport à la nature, dans un processus d’identification — et donc d’empathie —, afin de fonder les bases nouvelles d’une écologie qu’il nomme « profonde ».

Jamais dogmatique ni extrémiste, l’œuvre de Næss incite au contraire le lecteur à mettre en œuvre sa propre « écosophie », créa­tive et tolérante, à s’inventer une vie plus écologique sans boule­verser complètement ses habitudes, voire en améliorant sa qualité de vie.

Une perspective écologiste qui pourrait sembler évidente, une nouvelle voie pour le développement personnel, sans école de pensée.


  • Arne Næss, pour une écologie joyeuse, de Mathilde Ramadier, éditions Actes Sud, octobre 2017, 128 p., 19 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Découvrir la pensée d’Arne Næss, père de « l’écologie profonde »
17 janvier 2018
Ne rasons pas les forêts naturelles pour produire de l’énergie
Tribune
22 janvier 2018
Les travailleurs du métro menacés par la pollution de l’air souterrain
Enquête
22 janvier 2018
A Fessenheim, le secrétaire d’Etat Sébastien Lecornu est venu préparer l’après-centrale
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre