Découvrir la pensée d’Arne Næss, père de « l’écologie profonde »

29 août 2017 / Arne Næss et Stéphane Dunand

  • Présentation du livre par son éditeur :

Un Sami (qu’on appelle à tort un Lapon) est arrêté au bord d’une rivière. Il refuse de partir. Au policier qui lui demande pourquoi il s’entête, il répond : “Ce lieu fait partie de moi.” »

La philosophie de Næss n’est en rien un « panthéisme » ou un « réenchantement » de la nature. Elle invite à faire de nouveau pleinement l’expérience du monde. Elle invite à nous restaurer en réactivant nos liens aux lieux que nous aimons. À comprendre pourquoi nous pouvons nous fier aux sentiments qui nous lient aux êtres, aux choses et aux lieux — car ces relations, loin d’être des suppléments d’âme, constituent la texture du monde. Elle invite à nous réaliser, à devenir plus joyeux et plus généreux, à travers un processus élargi d’identification aux autres et à la nature.

La réhabilitation de cette expérience spontanée est une condition indispensable non seulement à la réalisation de soi, mais également à la résolution de la crise écologique et à une nouvelle donne Nord-Sud. Næss montre comment nos relations à la nature engagent l’intime et le politique dans un même acte indissociable.

Par-delà sa simplicité apparente et parfois malicieuse, Næss pose de redoutables problèmes d’exégèse — dont une partie est ici levée par Stéphane Dunand dans son essai inédit. Un ouvrage qui rassemble les meilleurs textes de Næss, pour découvrir sa pensée ou approfondir son étude.

  • Arne Næss (1912-2009), alpiniste, résistant, fondateur du mouvement mondial de « l’écologie profonde », est l’un des grands philosophes du XXe siècle.
  • Stéphane Dunand, montagnard, vit sur les Voirons (Haute-Savoie). Professeur agrégé de philosophie, titulaire d’un doctorat sur la réalité des couleurs, il fréquente la philosophie de Næss depuis la fin des années 1990.

  • La Réalisation de soi. Spinoza, le bouddhisme et l’écologie profonde, de Arne Næss, suivi de L’Expérience du monde, de Stéphane Dunand, éditions Wild Project, mars 2017, 312 p., 22 €.

Source : éditions Wild Project




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
22 janvier 2019
Dans l’Hérault, des truffes ou des paysans ? Bataille pour 400 hectares de terres
Enquête
21 janvier 2019
Un projet de mine d’or menace l’eau potable en Arménie
Reportage
20 décembre 2018
Fabriquer ses cadeaux de Noël en cinq leçons
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre