Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
130
€ COLLECTÉS
0 %

Connaître et aimer les vers de terre

2 mars 2018 / La Gazette des terriers

« La vie secrète des vers de terre », rédigée par la Gazette des terriers, est un cahier technique destiné à rendre familier ces animaux hors pair afin de leur laisser la place qu’ils méritent dans les jardins, voire dans les maisons.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Avec plus de 7.000 espèces réparties dans le monde dont une centaine en France, les vers de terre sont présents dans le sol de tous les continents à l’exception des déserts chauds et gelés.

Ces lombriciens font l’objet d’une grande fascination de la part des jeunes enfants. Ceux-ci les manipulent spontanément, alors que leurs parents trouvent bien souvent ces petits êtres tout à fait dégoûtants ! Ces animaux sont les seuls qui s’occupent à recycler et à mixer le sol, ce qui permet de maintenir sa fertilité.

Ce petit guide vous prend par la main en vous proposant tout au long des pages des mises en situations concrètes vous permettant de comprendre la biologie, l’écologie et l’éthologie de ces êtres souterrains :

  • reconnaître leurs traces et indices de présence ;
  • comprendre leur anatomie par le biais d’expériences ludiques ;
  • fabriquer et installer un terrarium pour mieux les observer ;
  • les reconnaître grâce à un petit guide ;
  • installer un lombricomposteur chez soi ;
  • prendre part à l’Observatoire Participatif des Vers de Terre.

Inclus : une présentation des familles les plus communes et comment fabriquer un lombricomposteur !


  • La vie secrète des vers de terre, de la Gazette des terriers, éditions FCPN, 5,8 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Pourquoi montez-vous un spectacle sur les vers de terre ?
23 mai 2018
Pour se protéger du loup, il faut le connaître mieux
Enquête
16 mai 2018
« Des déchets nucléaires aux luttes sociales, on ne nous atomisera pas ! » - Rencontre de Reporterre le 24 mai
La vie de Reporterre
24 mai 2018
Reporterre va bien et a besoin de vous
Edito


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre