Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

De l’électricité produite par.... une aile éolienne volante


La dernière acquisition en date du géant de l’internet Google, s’appelle Makani Power*, une compagnie américaine créée en 2006 qui conçoit des éoliennes aéroportées.

Le principe repose sur une aile volante qui réalise de larges cercles concentriques dans le ciel, là où le vent est le plus fort et le plus efficace, tandis que les turbines éoliennes intégrées produisent de l’énergie.

Selon le descriptif présenté, l’engin élimine 90% des matériaux utilisés dans les éoliennes conventionnelles, et peut accéder à des vents situés à des altitudes beaucoup plus élevées (250 à 600 mètres). L’ambition affichée par Makani Power reste à ce jour le déploiement d’éoliennes aéroportées au large des côtes et plus exactement, au-dessus des ressources - en vent - encore largement inexploitées.

En 2010, Makani recevait une subvention d’une des branches du département américain de l’énergie** afin de concevoir et de tester un prototype d’aile éolienne (Wing 7) à grande échelle, d’une puissance de 20 kW.

Pesant à peine 60 kilos, pour une longueur de moins de 9 mètres, le Wing 7 a décollé verticalement avec ses turbines intégrées pour la première fois en septembre 2011. Totalement autonome, il a effectué de nombreux virages et cercles plongeants. Les turbines ont généré de l’électricité qui a été transmise directement à la terre via le cable transporteur.

La technologie inventée par Makani Power sera transférée chez Google X, une unité spécifique dans laquelle le spécialiste des moteurs de recherche sur internet développe des projets futuristes comme le désormais célèbre Google Glass.

..........................................................

* Depuis 2006, Google a déjà investi 15 millions de dollars dans Makani Power.

** ARPA-E : Advanced Research Projects Agency - Energy


📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende