Décès du zoologiste Pierre Pfeffer, défenseur des éléphants

Durée de lecture : 1 minute

2 janvier 2017



Le zoologiste Pierre Pfeffer, ardent défenseur des animaux, est décédé le 29 décembre dernier, à l’âge de 89 ans. Il était connu du grand public suite à sa présentation des émissions télévisées à la fin des années 60, telles que « Les animaux du monde » et « Des animaux et des hommes ».

Mais la carrière du zoologiste est loin de se limiter à ces apparitions télévisuelles. Pierre Pfeffer aura fait de sa vie un combat pour la cause des animaux. En 1959, il est envoyé en Côte d’Ivoire en tant que « naturaliste voyageur », afin de collecter des spécimens de la faune pour le Muséum de Paris. De ce voyage naît son intérêt pour les éléphants. Président de l’association WWF France pendant sept ans au tournant des années 80, il était vice-président de la société nationale de la protection de la nature (SNPN), association au sein de laquelle il lança en 1987, la campagne « Amnistie pour les éléphants ».

Directeur de recherche honoraire du CNRS, à la section écologie et au Muséum d’histoire naturelle de Paris, il était également président du comité scientifique du parc national du Mercantour (Alpes Maritimes). Il fut ainsi celui qui eut la responsabilité, au début des années 90, de confirmer la présence du loup en France. Jusqu’à ses derniers jours, Pierre Pfeffer, qui fut membre du Conseil national pour la protection de la nature au sein du ministère de l’Environnement, n’aura eu de cesse de plaider pour la protection des espèces animales menacées.

- Source : Journalistes Nature Environnement (JNE)





Lire aussi : Les tueries d’éléphants, massacrés pour leur ivoire, s’intensifient


18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


19 septembre 2020
À Plélan-le-Grand, le parc éolien souffle à l’énergie citoyenne
Alternatives
19 septembre 2020
Le cri des pauvres, le cri de la Terre, reconnaître l’altérité : une lecture chrétienne
Tribune
19 septembre 2020
Le traité Mercosur aurait des conséquences désastreuses pour l’Amazonie
Info