Défendre la forêt, rencontre-débat avec Julien Revenu et Gaspard d’Allens, à Paris

Durée de lecture : 3 minutes


Le mercredi
15
mai


La Fondation de l’Écologie Politique
et Notre affaire à tous
sont heureuses de vous inviter à une grande soirée
🌱NOUS SOMMES LA NATURE QUI SEFEND🌱
Mercredi 15 Mai à partir de 18h
à La base (31 rue Bichat, Paris 10e) à partir de 18h

1er événement à 18h
FENDRE LA FORÊT
18h-19h30

[La présentation des ouvrages sera suivie d’une rencontre/séance de dédicaces avec les auteurs.
En partenariat avec la librairie Librairie Les Nouveautés]

Avec :
Julien Revenu
auteur de la bande dessinée ZONEFENSIVE (éditions Warum / Vraoum 2019)
à découvrir sur son site : http://julienrevenu.blogspot.com/

Après plusieurs années, deux cousins se retrouvent. Le premier ne vit que pour l’équipe de foot locale, dont il anime le groupe de supporters ultras. Le second est activiste écologique et vit dans une ZAD toute proche. Aujourd’hui, tout semble les séparer. Mais les élites locales ont décidé de raser une forêt centenaire pour un ambitieux projet immobilier. La société Venici veut construire un nouveau stade, ultra-sécurisé, dont seront exclus les fans indésirables. Supporters et zadistes pourront-ils s’unir contre ce projet ?

Gaspard D’ALLENS
journaliste, auteur de l’essai MAIN BASSE SUR NOS FORÊTS (Reporterre, le quotidien de l’écologie / Editions du Seuil, 2019)

Les forêts deviennent une industrie ! Nous pensons la forêt comme le refuge de la liberté, nous la parcourons pour respirer le parfum de la nature, nous nous y réfugions des trépidations urbaines. Mais les abatteuses, les voies forestières démesurées, les centrales à biomasse sont en train de l’avaler, de la quadriller, de la standardiser.

Cette dramatique industrialisation de la forêt, on ne l’avait pas encore racontée. Pendant des mois, des Landes au Morvan, de l’Auvergne aux Vosges, Gaspard d’Allens a couru les bois pour décrire et raconter le désastre en cours. Car la forêt subit maintenant la logique productiviste qui a ravagé l’agriculture...

Mais il est encore possible d’inverser le cours de la destruction. Des bûcherons réinventent leur métier, des forestiers promeuvent un usage doux de la forêt, des Zad luttent contre les machines. L’espoir est là, l’alternative est vivante, les humains et les arbres peuvent se réconcilier.

Présentation et animation par

Alice CANABATE
Vice-présidente de la Fondation de l’Écologie Politique, sociologue, spécialiste des formes d’activisme de la critique socio-écologique et des mouvements émancipatoires.

https://www.facebook.com/events/1195281473977828


A partir de 19h30, restez avec nous à La Base au deuxième temps de la soirée pour une rencontre croisée entre les autrices du Manifeste pour une justice climatique de Notre Affaire À Tous Comment nous allons changer le monde (éditions Massiot, 2019) et les initiatrices des grèves pour le climat en Belgique, Kyra Gantois et Anuna De Wever, autrices du manifeste Nous sommes le climat (Stock à paraitre).

➡ 20H00 Discussion croisée, modérée par Hugo Viel, Youth for Climate France
Avec 👉 Judith Perrignon, « Comment nous allons sauver le monde » Notre affaire à tous, aux EditionsMassot
👉 Anuna De Wever et Kyra Gantois, « Nous sommes le climat », aux Editions Stock
➡ 21H00 Questions et temps d’échanges informels avec les participant-es à la soirée autour d’un verre !

Plus d’info ici : https://www.facebook.com/events/416555825804916/
Et sur le site de Notre affaire à tous : https://notreaffaireatous.org/climat-maintenant-on-fait-quelque-chose/



Mercredi 15 mai 2019 de 18:00 à 19:30
La base
31 rue bichat, 75010 Paris

25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
20 septembre 2019
Philippe Martinez : « Avec les écologistes, on se parle ; ce n’était pas le cas avant »
Entretien
25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête