Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Climat

Devant la Caisse des dépôts, des étudiants appellent à la « décroissance énergétique »

Vendredi 22 février vers 8 h, une petite trentaine d’étudiants se sont assis devant l’entrée principale du siège de la Caisse des dépôts, dans le 6e arrondissement de Paris, pour une première action de désobéissance civile depuis le début du mouvement de la jeunesse pour le climat. Dans un mégaphone, ils ont lu leur 2e leçon des jeunes au gouvernement — publiée mardi sur Reporterre — devant un parterre de journalistes et ont appelé à la « décroissance énergétique ». Ils y sont encore, sous l’œil de la police.

Un salarié de la Caisse des dépôts est venu à la rencontre des étudiants pour les prévenir qu’il avait appelé la police et leur conseiller de regarder sur le site internet de la Caisse des dépôts tout ce que l’institution financière « faisait de bien pour l’écologie et l’environnement ». Les étudiants ont rétorqué qu’ils trouvaient anormal que l’épargne des Français serve à « des projets néfastes pour le climat et l’environnement ». Mercredi, une proposition de loi proposant que l’épargne populaire ne soit plus utilisée pour financer des activités d’exploration et d’exploitation d’énergies fossiles — pétrole, gaz ou charbon — avait été examinée puis rejetée par la commission des finances de l’Assemblée nationale, mais sera toutefois présentée en séance plénière le 7 mars prochain.

La police était sur place à 9 h 30 du matin, mais n’avait pas entrepris de déloger les étudiants, qui ne bloquent pas l’entrée des salariés.

  • Source et photo : Alexandre-Reza Kokabi pour Reporterre

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende