Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

On en parle

Écologie et extrême droite, néolibéralisme et propriété… le nouveau numéro de la revue « Terrestres »

Pour ce numéro 15, la revue « Terrestres » analyse ce que signifie « écologie » pour l’extrême droite, s’interroge sur ce que fait le néolibéralisme à l’écologie et à notre coexistence avec les virus ainsi que des conflits de territoire…

  • Présentation de la revue par son éditeur :

Pour ce numéro 15, la revue Terrestres propose notamment d’examiner le sens de l’écologie de ce que pourrait bien être un écofascisme, de décrire d’autre manières d’habiter la Terre, de revenir sur les origines historiques du dérèglement écologique général à la fois lointaines, avec la paléontologie, mais aussi proches avec le néolibéralisme et son idéologie du développement…

Le dernier numéro Terrestres — revue des livres, des idées et des écologies réunit sept textes :

  • Pour un nouvel animalisme. Comment recoudre les déchirures qui ont coupé les hommes des autres vivants ? Cette lecture du livre du philosophe Baptiste Morizot tente d’y répondre en proposant de s’appuyer sur les passions.
  • Comment en sommes-nous arrivés là ? Quel est le rapport entre domestication des plantes et des animaux et l’avènement de l’État, et, par extension des macrostructures qui nous gouvernement ?
  • La propriété privée au secours des forêts ? Depuis quelques années, des initiatives de « reprise de terre » se multiplient. Cependant la propriété privée peut-elle seulement constituer un outil pour soutenir cette tentative d’extension de l’espace des Communs ?

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire