En Ecosse, l’île d’Eigg est 100% autosuffisante en énergie

6 mars 2014 / Elisabeth Schneiter (Reporterre)

Ils possèdent leur île et l’ont rendue – fait unique au monde – totalement autonome énergétiquement.


Montagnes et vallées verdoyantes, des habitants propriétaires de leur territoire, et rien que de l’énergie propre... Ce n’est ni un conte de fée, ni une fiction sur l’utopie, mais le seul endroit sur la terre qui soit à 100% autonome en énergie, sans combustibles fossiles ni dégradation écologique ou environnementale.

Ce projet a été conçu et conduit par l’enthousiasme de toute la communauté de l’île d’Eigg, aboutissement de dix années de réalisations depuis que les habitants ont racheté l’île en 1997. Ils se sont aperçus que les énergies conventionnelles ne leur convenaient pas et, comme l’île bénéficie d’un merveilleux emplacement géographique, avec du soleil et du vent, ils ont décidé de créer et de gérer eux-mêmes leur propre système d’électricité, autant que possible à partir de ressources renouvelables, l’hydro-électricité, le vent et l’énergie solaire. Et ça marche ! Ils ont même le chauffage gratuit dans les espaces publics, comme les églises et leur centre communautaire.

En Janvier 2010, la communauté de l’île Eigg a remporté la première place et un prix de 300 000 £ à un concours du National Endowment for Science, Technology and the Arts (NESTA) pour trouver de nouvelles et meilleures façons de lutter contre le changement climatique.


Compléments d’info :

- Le site de l’île d’Eigg

- Higher Perspective



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. Il n’y jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés.

Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et laissons tous nos articles en libre accès, afin qu’ils restent consultables par tous. Reporterre dépend en grande majorité des dons de ses lecteurs. Le journal, indépendant et à but non lucratif, compte une équipe de journalistes professionnels rémunérés, nécessaire à la production quotidienne d’un contenu de qualité. Nous le faisons car nous croyons que notre point de vue, celui de l’environnement et de l’écologie, compte — car il est aussi peut-être le vôtre.

Notre société a besoin d’un média qui traite des problématiques environnementales de façon objective, libre et indépendante, en restant accessible au plus grand nombre ; soutenir Reporterre est ma manière de contribuer à cette démarche. » Renan G.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Source : Elisabeth Schneiter pour Reporterre

Photos : Site de l’île d’Eigg

Lire aussi : En Bretagne, près de Redon, pousseront bientôt des éoliennes citoyennes


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

19 juillet 2018
Cet été, adoptez la trousse de toilette 100 % écolo
Alternative
20 juillet 2018
Pot en terre, fermentation... nos idées pratiques pour débrancher le frigo
Info
19 juillet 2018
La médecine traditionnelle indienne, un vaste savoir des plantes
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Elisabeth Schneiter (Reporterre)