Média indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Festival Métamorphoses, à Sigonce, Lurs et Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence)

Date
Du vendredi 24 juin au dimanche 26 juin 2022
https://www.facebook.com/Festival-M...

L’association Bifurcations monte un festival inspiré du festival du vent de Calvi autour des
imaginaires écologistes, des nouveaux récits d’avenir désirable, croisant art et écologie.
Écologiste et citoyen, ce festival à vocation pluridisciplinaire place au centre de ses
préoccupations les représentations d’un imaginaire écologiste en invitant intellectuels,
artistes, associations, entreprises, créateurs et chercheurs à nous donner à voir quel monde
ils imaginent pour demain face à l’impératif écologique.
Notre festival veut être aussi un laboratoire d’expérimentations en ouvrant de nouvelles
pistes d’actions collectives à mettre en œuvre.
Il se déroulera du 24 au 26 juin 2022 dans le pays de Forcalquier, au cœur de la Haute
Provence, terre de René Char et de Jean Giono.

On cite souvent la phrase d’Antonio Gramsci pour expliquer le tumulte de notre monde :
« Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur
surgissent les monstres ».
S’il est indéniable que notre planète se déchire et que le vieux monde s’étiole, nous
prenons clairement le parti d’être du côté des lucioles qui éclairent l’avenir, inventent
d’autres chemins. De nouvelles énergies, connaissances et capacités d’actions collectives
émergent pour face face aux deux plus grandes menaces pesant sur l’humanité :
l’extinction du vivant et le bouleversement climatique.
Nous souhaitons humblement, par notre festival, tisser des liens nouveaux, mettre en
exergue le nouvel humanisme qui s’esquisse autour de la reconnaissance de
l’interdépendance planétaire et de l’économie du vivant.
Plus que jamais, le temps de la Métamorphose est venu !
Les artistes, intellectuels, chercheurs ou encore créateurs présents durant le festival nous
invitent à décoloniser notre imaginaire fondé sur le « toujours plus, toujours plus vite ».
L’esprit du festival fait écho à la vision de Cyril Dion de cette bataille culturelle à mener : « 
Tout naît des récits… Il est fondamental de proposer une vision écologique désirable de
l’avenir, de constituer des références culturelles fortes, de projeter un imaginaire
puissant… Nous avons besoin de rêver, d’imaginer quelles maisons nous pourrions habiter,
dans quelles villes nous pourrions évoluer, quels moyens nous utiliserions pour nous
déplacer, comment nous produirions notre nourriture, de quelles façon nous pourrions
vivre ensemble, décider ensemble, partager notre planète avec tous les êtres vivants. ».

Précisions

-  Vendredi 24 juin à Sigonce à partir de 18h 30
-  Vendredi 24 juin à Forcalquier à 18h
-  Samedi 25 juin à Lurs à partir de 10h
-  Samedi 25 juin à Sigonce à partir de 10h
-  Samedi 25 juin à Forcalquier à partir de 18h30
-  Dimanche 26 juin à Lurs à partir de 10h
-  Dimanche 26 juin à Sigonce à partir de 10h

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende