Hervé Kempf s’intéresse à Center Parcs sur « Là-bas si j’y suis »

Durée de lecture : 1 minute

23 mars 2015



Le Conseil général de l’Isère accorde une aide financière au projet de création d’un Center Parcs à Roybon, qui va remplacer 120 hectares de forêt par des « cottages » accueillants autour d’une piscine tropicale. La création d’emplois espérée vaut bien le sacrifice de l’environnement ! Mais puisqu’on parle d’emplois, pourquoi le Conseil général de l’Isère supprime-t-il 177 emplois parmi les pompiers ou les services d’aide à l’enfance ? Au nom de la réduction des déficits bien sûr.

La chronique de Hervé Kempf à écouter sur le site de Là-bas si j’y suis - il faut être abonné.




26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune
24 septembre 2020
Qui s’inquiète de la crise climatique ? Pas (vraiment) les Européens
Tribune
23 septembre 2020
Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien
Info