Imaginez le campus étudiant de 2050‏

Durée de lecture : 2 minutes

6 septembre 2013 / REFEDD (Réseau français des étudiants pour le développement durable)


Les associations ou porteurs de projet étudiants sont constamment à la recherche de nouveaux outils de sensibilisation. Pour ce faire, le REFEDD lance son projet "Campus d’Avenir".

Aujourd’hui le REFEDD souhaite aller plus loin, en développant une exposition nationale intitulée « Campus d’Avenir ». L’objectif est de créer une quinzaine de planches illustrées ayant pour sujet les campus et le développement durable en 2050.

Nous souhaitons partir de l’existant : campus exemplaires, éco-quartiers, projets architecturaux, mettant en avant des solutions énergétiques, une mobilité durable, une alimentation responsable, la prise en compte d’enjeux sociaux, etc. Afin de créer un nouvel imaginaire à l’horizon 2050 de ce que pourraient être les campus durables. Il s’agit d’un projet d’anticipation, avec des illustrations originales et sortant de l’ordinaire.

Ce projet est porté par les étudiants, puisque les idées qui émergeront et qui seront utilisées pour la création de l’exposition viennent de vous ! Des brainstorms sont actuellement organisés dans toute la France !

Les objectifs du projet :

Montrer que le développement durable permet d’engager une transition vers des campus beaucoup plus agréables à vivre, avec une réelle plus-value pour les usagers et notamment les étudiants. Il s’agit donc aussi de les sensibiliser et de les impliquer, de leur faire comprendre qu’il est possible de s’approprier son établissement ;

Faire prendre conscience aux responsables d’établissements que le développement durable est devenu un facteur d’attractivité et de notoriété à l’international ;

Créer une passerelle entre l’administration, les associations étudiantes engagées et les étudiants via l’inauguration de l’exposition dans chaque établissement ;

Donner un kit percutant et « fun » d’animation et de sensibilisation à nos associations ;

Toi aussi monte un brainstorm campus d’avenir !

Et si c’était à nous, étudiants, d’imaginer ce que serait le campus de demain ? Le REFEDD propose aux étudiants de se réunir, d’échanger et de proposer ce que sera « le campus d’Avenir » à l’horizon 2050-75.

ET SI les étudiants faisaient partie des processus décisionnels ?
ET SI on réinventait demain ?
ET SI on se retrouvait au prochain brainstorming Campus d’Avenir ?



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source et image : REFEDD

Ecouter par ailleurs : Qu’est-ce qu’un quartier en transition ?

13 novembre 2019
EN VIDÉO - Contre le déclin des oiseaux, les naturalistes misent sur le baguage
13 novembre 2019
Angélique Huguin : « Je continue de lutter parce que c’est une manière de rester debout »
12 novembre 2019
Qu’est-ce qu’un nano-plastique ?