L’Europe ne fait pas assez d’économies d’énergie

Durée de lecture : 2 minutes

7 janvier 2011 / Euractiv

Au rythme actuel, l’objectif de réduire de 20 % la consommation d’énergie d’ici 2020 ne sera pas atteint.


Alors que les objectifs d’énergies renouvelables devraient être largement atteints en 2020, ceux sur l’efficacité énergétique risquent de ne pas aboutir.

Tous les objectifs du Paquet énergie-climat seront-ils atteints en 2020 ? Un rapport de l’association européenne de l’énergie éolienne (EWEA), publié le 4 janvier 2011, révèle que l’Europe devrait attendre son but de 20% d’énergie provenant de sources renouvelables (ENR) d’ci 2020.

Le texte se fonde sur des données de la Commission européenne selon lesquelles 20,7 % de la consommation énergétique et 34 % de la demande d’électricité seront couverts par des énergies renouvelables. En 2009, 11,6 % de l’électricité européenne provenait du renouvelable.

De plus, 15 Etats membres ont précisé qu’ils devraient même dépasser leurs objectifs. Le Luxembourg et l’Italie ont cependant informé la Commission qu’ils auraient besoin de « mécanismes de coopération » pour les atteindre. Ce mécanisme permet aux Etats de réaliser leurs amibitions en développant des énergies renouvelables dans un autre pays.

« Il y a encore beaucoup à faire pour atteindre les objectifs », rappelle cependant le directeur de la communication de EWEA, Julian Scola. Il précise que des installations devaient être créées, le réseau amélioré et les procédures d’autorisation accélérées.

La Commission européenne s’attend à ce que 64 % des nouvelles capacités énergétiques installées dans la décennie 2011-2020 soient renouvelables.

Retards importants

Si les Etat membres font d’importants efforts pour les ENR, la situation est différente pour l’efficacité énergétique. « Il est réaliste de penser que nous atteindrons l’objectif de 20 % pour les énergies renouvelables, mais nous n’arriverons qu’à 10 % pour l’efficacité énergétique si nous restons sur la base actuelle », a expliqué le président de la Commission européenne mercredi 5 janvier.

Il a souligné que l’UE n’avait pas réalisé suffisamment de progrès dans le domaine de l’efficacité énergétique. Selon lui, l’Europe à un potentiel énorme d’économies d’énergies à réaliser dans les secteurs des transports et des bâtiments.

Ce retard peut s’expliquer par le fait que les plans d’actions sont nationaux et non contraignants, avait précisé en novembre le Commissaire à l’Energie Gunther Oettinger.

José Manuel Barroso reste cependant très hésitant à imposer des contraintes aux Etats membres. : « Je ne peux pas dire à ce stade quelles seront les mesures » préconisées, a-t-il précisé.



Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Source : http://www.euractiv.fr/climat-ue-su...

Complément d’information : The EU climate and energy package

Ecouter aussi : Pourquoi faut-il faire des économies d’énergie ?

16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
19 octobre 2019
En Loire-Atlantique, l’opposition monte contre le bétonnage de terres par un « surf park »
Enquête
21 octobre 2019
Face à l’acharnement judiciaire, le Comité Adama tisse des liens avec d’autres luttes
Info




Du même auteur       Euractiv