Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Traités de libre-échange

La Commission européenne censure l’information sur le CETA, dénonce l’association Foodwatch

La Commission européenne a publié, à la demande de l’association Foodwatch, des extraits d’une analyse juridique sur l’accord commercial CETA entre l’Union européenne et le Canada. Mercredi 28 septembre, Foodwatch publie ces documents censurés « qui montrent combien le manque de transparence de l’UE dans les débats sur les accords de libre-échange CETA et TAFTA est criant », selon l’association. En effet, « les passages décisifs ont été noircis sur plusieurs pages ou entièrement supprimés », dénonce Foodwatch.

Début août, Foodwatch avait demandé à la Commission sur quelle base juridique l’accord CETA avait été classé comme seulement de compétence européenne (« EU only »). Des semaines plus tard et après plusieurs demandes, « la Commission européenne communique enfin certaines parties des expertises juridiques mais elle noircit et supprime tous les passages déterminants. Pourquoi n’avoir pas directement plongé tout le document dans de l’encre noire ? Compte tenu des enjeux du CETA, tout aussi dangereux pour notre démocratie que le TAFTA, c’est scandaleux », dénonce Karine Jacquemart, directrice de Foodwatch France.

-  Source : foodwatch

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende