La biodiversité des sommets évolue (trop) rapidement

5 avril 2018

La biodiversité au sommet des montagnes européennes augmente de plus en plus vite, a démontré une équipe de recherche internationale, dont les résultats ont été publiés mercredi 4 avril dans la revue Nature. Les scientifiques mettent en évidence une colonisation des sommets de plus en plus rapide par la flore de niveaux inférieurs. Ce n’est pas une bonne nouvelle, car cela indique que les écosystèmes montagnards pourraient ainsi être fortement perturbés à l’avenir.

C’est un nouvel indice de ce que les chercheurs appellent « la grande accélération », c’est à dire l’augmentation de plus en plus rapide des valeurs de différents paramètres à travers le monde (recul des glaciers, blanchiment des coraux, etc.), observée ces dernières années en réponse au réchauffement climatique. Cette étude montre qu’elle est aujourd’hui perceptible dans les sites les plus reculés de la planète : les sommets de montagne.

Ce sont 302 sommets de différents massifs d’Europe (Alpes, Pyrénées, Carpates, etc.) qui ont été étudiés. Pour 87% d’entre eux, les plantes ont profité de conditions météorologiques de plus en plus clémentes pour les coloniser. Une migration qui concerne même les espèces réputées pour se déplacer lentement. Le nombre d’espèces végétales ayant colonisé les sommets européens entre 2007 et 2016 serait ainsi cinq fois supérieur à celui observé entre 1957 et 1966. De plus, les chercheurs montrent que cette tendance concorde avec l’augmentation des températures.

Jusqu’à présent, aucune extinction d’espèces des sommets n’a été observée mais la cohabitation pourrait ne pas durer. Ainsi, certaines plantes des sommets pourraient être amenées à disparaître car il leur serait impossible de migrer vers une altitude supérieure ou de rivaliser avec les espèces plus compétitives des niveaux inférieurs. Un déséquilibre du fonctionnement de l’écosystème montagnard serait alors à craindre.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le changement climatique aura des effets désastreux sur la biodiversité


22 octobre 2018
Les mangeurs réguliers de bio risquent moins que les autres de développer un cancer
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Le ministre de l’Agrictulture opposé aux repas végétariens dans les cantines
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Une cabane de Notre-Dame-des-Landes installée à La Plaine
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
Un pesticide intoxique 70 personnes dans le Maine-et-Loire
Lire sur reporterre.net
22 octobre 2018
L’ASN craint de nouveaux problèmes sur l’EPR
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2018
En Angletererre, les lourdes peines infligées à des militants anti-gaz de schiste sont annulées en appel
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Au mépris du climat et du rapport du GIEC, Vinci a lancé les travaux de l’autoroute GCO
Lire sur reporterre.net
20 octobre 2018
Les trains Cévenol, Aubrac et Toulouse-Port Bou sauvés par un accord État-Occitanie
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
22 octobre 2018
Des victimes de la grenade GLI-F4 - dont une journaliste de Reporterre - lancent une procédure judiciaire
Info
22 octobre 2018
VIDÉO - Comprendre les déchets nucléaires en 5 minutes
Info
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat