Le Kit de survie Cop 21. Quatrième volet : la mécanique de la Conférence

29 octobre 2015 / par Aurélie Delmas (Reporterre)

Pour trouver un accord sur le climat, les 196 Parties enverront à la COP21 de nombreux délégués. Si les ultimes négociations auront lieu en décembre, les discussions sont engagées depuis plusieurs mois. Grâce à une vidéo d’Hervé Kempf, grand habitué des COP, et à un PDF à télécharger, Reporterre vous explique les coulisses de la Conférence des Nations unies sur le climat, qui se tiendra au Bourget.

Video : comprendre l’essentiel en 2’52’’

Herve Kempf from Reporterre on Vimeo.

Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre, a suivi plus de 10 COP depuis 1997. Ilexplique le fonctionnement des conférences sur le climat : discours officiels, assemblées plénières, et discussions informelles doivent amener à la proposition d’un texte final qui sera validé par tous les pays membres à la fin de la COP21... ou pas !


Les principaux points à retenir concernant la mécanique de la COP21

- En amont de la conférence de Paris, qui commencera le 30 novembre, de nombreux sommets ont permis aux pays d’avancer sur l’accord qui doit être conclu entre les 196 Parties (195 Etats + l’Union Européenne) le 11 décembre.

- Ce sont d’abord les négociateurs, des diplomates chargés de préparer et défendre la position de leur pays, qui feront la réussite ou l’échec de la COP21.

- Les négociations risquent d’être tendues jusqu’à la dernière heure, d’autant qu’elles achoppent sur les mêmes points depuis des années. Nombreux sont ceux qui redoutent que seul un accord a minima soit conclu à Paris.

- Le site de Paris-Le Bourget qui accueillera la COP21 sera divisé en trois zones : le centre de conférence où se dérouleront les discussions, un espace ouvert au public, et un autre réservé aux entreprises.


Téléchargez la fiche : La mécanique de la COP 21


Liens utiles

- Le site officiel de la Cop21
- Le site de la Convention-Cadre des Nations unies sur les Changements Climatiques
- Sur Reporterre, le dossier COP 21
- Et les autres volets du « Kit de survie Cop 21 »


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une petite faveur à vous demander. Dans une période où les questions environnementales sont sous-représentées dans les médias malgré leur importance, Reporterre contribue à faire émerger ces sujets auprès du grand public. Le journal, sans propriétaire ni actionnaire, est géré par une association à but non lucratif. Nous sommes ainsi totalement indépendants. Personne ne dicte notre opinion. Cela nous permet de couvrir des évènements et thèmes délaissés par les autres médias, de donner une voix à ceux qui ne sont pas audibles, et de questionner les puissants en les mettant face à leurs responsabilités.

Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, mais nos revenus ne sont pourtant pas assurés. Contrairement à une majorité de médias, nous n’affichons aucune publicité, et nous laissons tous nos articles en libre accès. Vous comprenez sans doute pourquoi nous avons besoin de demander votre aide. Reporterre emploie une équipe de journalistes professionnels, qui produit quotidiennement des informations, enquêtes et reportages. Nous le faisons car nous pensons que notre vision, celle de la préservation de l’environnement comme sujet majeur de société, compte — cette vision est peut-être aussi la vôtre.

Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le KIT de survie COP 21 au complet

Source : Aurélie Delmas pour Reporterre

Dessin : © Red !/Reporterre




Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Climat : de COP en COP

20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage
20 avril 2019
Des élus de tous les partis demandent au gouvernement de stopper le projet Lyon-Turin
Tribune
19 avril 2019
Notre-Dame : le bois de chêne de la charpente était « médiocre »
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Du même auteur       Aurélie Delmas (Reporterre)