Le Kit de survie Cop 21. Troisième volet : quels sont les grands enjeux ?

Durée de lecture : 1 minute

14 octobre 2015 / Aurélie Delmas (Reporterre)

Les 196 parties qui participent à la Cop 21 vont négocier un accord sur le climat à conclure le 11 décembre. Les discussions porteront sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et sur la répartition des efforts entre pays développés et pays en développement. Reporterre vous explique les enjeux de ce grand-rendez vous grâce à un PDF à télécharger et une vidéo de Pierre Radanne, expert des questions énergétiques et climatiques.

Video : comprendre l’essentiel en 1’47’’

Pierre Radanne est expert des questions d’énergie et de climat, et président de l’association 4 D. Il explique l’enjeu de fond de la COP 21, qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 10 décembre : diviser par deux les émissions planétaires de gaz à effet de serre.

Pierre Radanne from Reporterre on Vimeo.


Les principaux points à retenir concernant les sources d’informations sur le climat

- La Conférence des Parties qui se tiendra à Paris, doit « aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays ».

- En amont de la conférence, tous les pays se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. L’objectif global est de limiter le réchauffement à moins de 2°C en 2100 et par rapport à l’ère préindustrielle, soit vers 1850.

- Le partage des efforts entre pays développés, qui ont émis historiquement le plus de gaz à effet de serre, et les pays émergents ou en voie de développement, sera au centre des discussions.

- Un point crucial de débat portera sur les financements. Une promesse a été faite à Copenhague en 2009 : la mobilisation de 100 milliards de dollars par an à partir de 2020 pour permettre aux pays en développement de lutter contre le dérèglement climatique.


Télécharger la fiche COP 21 : les grands enjeux :


Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise écologique ne bénéficie pas d’une couverture médiatique à la hauteur de son ampleur, de sa gravité, et de son urgence. Reporterre s’est donné pour mission d’informer et d’alerter sur cet enjeu qui conditionne, selon nous, tous les autres enjeux au XXIe siècle. Pour cela, le journal produit chaque jour, grâce à une équipe de journalistes professionnels, des articles, des reportages et des enquêtes en lien avec la crise environnementale et sociale. Contrairement à de nombreux médias, Reporterre est totalement indépendant : géré par une association à but non lucratif, le journal n’a ni propriétaire ni actionnaire. Personne ne nous dicte ce que nous devons publier, et nous sommes insensibles aux pressions. Reporterre ne diffuse aucune publicité ; ainsi, nous n’avons pas à plaire à des annonceurs et nous n’incitons pas nos lecteurs à la surconsommation. Cela nous permet d’être totalement libres de nos choix éditoriaux. Tous les articles du journal sont en libre accès, car nous considérons que l’information doit être accessible à tous, sans condition de ressources. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable et transparente sur la crise environnementale et sociale est une partie de la solution.

Vous comprenez donc sans doute pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, la vie du journal sera pérennisée. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Lire aussi : Le KIT de survie COP 21 au complet

Source : Aurélie Delmas pour Reporterre

Dessin : © Red !/Reporterre



Documents disponibles

  Sans titre
DOSSIER    Climat : de COP en COP

25 juillet 2019
Éradiquer les punaises de lit, une véritable guerre des nerfs
Enquête
17 septembre 2019
Dans les forêts du Morvan, l’État refuse d’encadrer les coupes rases
Enquête
27 août 2019
Au Camp Climat, plus de militants et plus déterminés
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP





Du même auteur       Aurélie Delmas (Reporterre)