Le centre universitaire de Millau crée un diplôme en restauration collective et alimentation durable

Durée de lecture : 1 minute

2 juillet 2013 / Un plus bio




Le centre universitaire Champollion de Millau, en Aveyron, vient de créer le premier diplôme d’établissement dédié à la « restauration collective et alimentation durable ». Le module répond à une demande grandissante car face à l’ensemble des évolutions règlementaires, contextuelles ou encore technologiques, il fallait créer un corpus d’apprentissages qui permettent de faire face aux besoins des professionnels de la restauration collective publique ou privée, quelle que soit la taille de celle-ci.

Le projet s’inscrit dans une perspective de valorisation des principes de l’alimentation durable, respectueuse de l’environnement, des producteurs et des consommateurs.
La formation se déroulera à Millau, au centre du CNAM, elle se décline sous la forme de 180 heures dans l’année (de deux à trois jours par mois, d’octobre à juin), avec un stage pratique de huit semaines. Conditions d’admission : bac ou cinq ans d’expérience professionnelle.

De nombreux thèmes sont abordés, qui couvrent autant les grands principes nutritionnels que les cadres règlementaires, le plan maîtrise sanitaire et traçabilité, l’approche socio-économique du secteur professionnel.

Au programme également, la pratique des outils informatiques liés à la planification, la gestion des marchés publics/privés, les nouvelles techniques culinaires. Gestion et comptabilité bien sûr, ainsi que gestion des approvisionnements, techniques d’achat, conception et équipements de cuisines, gestion des déchets…

Enfin, les candidats devront conduire un projet d’alimentation durable au sein d’une structure d’accueil (projet tuteuré).






Source : Un plus bio

Lire aussi : 600 000 emplois créés si on mangeait local...

3 juin 2020
À Lille, précaires et habitants se battent pour préserver une immense friche urbaine
Alternatives
4 juin 2020
« Les lobbies veulent façonner le monde d’après »
Entretien
14 avril 2020
La solidarité, vaccin et remède contre la pandémie
Tribune




Du même auteur       Un plus bio