Le gratte-ciel, un avenir qui appartient au siècle passé

Durée de lecture : 1 minute

12 septembre 2017 / Thierry Paquot

  • Présentation du livre par son éditeur :

Le gratte-ciel, avec l’étalement urbain, le centre commercial et l’autoroute constituerait-il la négation de ce qui fait une ville ? Serait-il l’expression d’un avenir appartenant au siècle passé ? Enfin, serait-il une impasse en hauteur, une enclave sécurisée fermée ? C’est ce que tente de démontrer Thierry Paquot à travers ce plaidoyer pour la diversité des paysages urbains, l’originalité des formes contrastées loin de cette folie des hauteurs. Plongez dans cette réflexion qui remet en lumière le bien fondé desdites constructions, tant sur le plan social que sur les structures.

  • Thierry Paquot, philosophe de l’urbain, a profondément réécrit et actualisé cet ouvrage paru initialement chez François Bourin en 2008. Il est l’auteur d’une soixantaine de livres sur les villes, l’écologie, l’utopie. Sont parus chez Infolio notamment Les situationnistes en ville, Un philosophe en ville et Flâner à Paris.

  • La folie des hauteurs. Critique du gratte-ciel, de Thierry Paquot, Infolio éditions, 2017, 208 p., 16 CHF (soit environ 14 €).

Source : Infolio éditions



Lire aussi : Ces désastres urbains qui rongent les villes
25 juillet 2019
Aux Rencontres de la photographie d’Arles, les murs séparent, la nature relie
À découvrir
9 juillet 2019
À Marseille, les quartiers nord ont aussi droit aux légumes bios
Reportage
14 septembre 2019
Véganes et paysans (presque) unis contre l’élevage industriel
Enquête




Du même auteur       Thierry Paquot