Les additifs du Roundup sont plus dangereux que sa substance active

2 mars 2016

Les co-formulants du pesticides Roundup sont plus dangereux que la matière active elle-même, le glyphosate. C’est ce que montre une étude publiée le 26 février 2016 dans le International Journal of Environmental Research and Public Health. Elle a été réalisée par une équipe de chercheurs de l’université de Caen, de l’Institut de recherche agro-environnementale de Budapest, et du Criigen (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique). Parmi eux, notamment le professeur spécialiste des OGM (souvent associés au Round up) Gilles-Eric Séralini.

Les chercheurs ont testé les co-formulants, c’est-à-dire les ingrédients ajoutés au pesticide glyphosate pour obtenir le désherbant ensuite commercialisé sous le nom de Round up. Les scientifiques ont mis ces substances en contact avec de l’aromatase, une enzyme nécessaire au bon fonctionnement des hormones sexuelles. Résultat : « L’activité de l’aromatase fut significativement diminuée à la fois par les co-formulants seuls et par les formulations, à partir de doses 800 fois inférieures à la dose agricole, tandis que le glyphosate seul ne montrait un tel effet qu’au tiers de cette même dose agricole », observent-ils.

Les effets nocifs de ce pesticide ne seraient donc pas dû uniquement au glyphosate, mais également à ses co-formulants. Cette étude est publiée en plein débat sur la méthode d’homologation des herbicides à base de glyphosate : en France et en Union Européenne, les agences de santé n’ont évalué que la dangerosité de la substance active, sans prendre en compte les autres substances présentes dans le pesticide au final sur le marché. En revanche, le Centre International de recherche sur le cancer avait lui déclaré le glyphosate « cancérogène probable », après l’avoir testé avec ses co-formulants.

- Source : Criigen




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le glyphosate reconnu comme « probablement cancérigène » par l’OMS


18 mai 2018
Des militants dans les arbres en soutien aux opposants à Cigéo
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Les Naturalistes en lutte « remercient » Nicolas Hulot d’avoir protégé la biodiversité de la Zad
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Ségolène Royal tacle Nicolas Hulot sur son renoncement sur l’huile de palme
Lire sur reporterre.net
18 mai 2018
Intrusion de militants de Greenpeace dans une centrale : verdict le 28 juin
Lire sur reporterre.net
17 mai 2018
Les opposants à la LGV du Sud-Ouest vont saisir la Cour européenne
Lire sur reporterre.net
17 mai 2018
Pollution de l’air : la France renvoyée devant la justice européenne
Lire sur reporterre.net
16 mai 2018
Avenir au gouvernement de Nicolas Hulot : un « moment de vérité » cet été
Lire sur reporterre.net
15 mai 2018
Le lanceur d’alerte Antoine Deltour acquitté
Lire sur reporterre.net
15 mai 2018
Au Canada, une fuite d’oléoduc vieille de huit ans contamine toujours les eaux
Lire sur reporterre.net
14 mai 2018
Les associations environnementales demandent l’arrêt des « opérations de police »
Lire sur reporterre.net
14 mai 2018
Une inégalité toujours plus grande au sein des grandes entreprises, selon Oxfam
Lire sur reporterre.net
11 mai 2018
Le tourisme émet 8 % des gaz à effet de serre, selon une étude
Lire sur reporterre.net
11 mai 2018
Bolloré perd définitivement son premier procès en diffamation intenté à Bastamag
Lire sur reporterre.net
11 mai 2018
Une campagne se poursuit en faveur des dauphins
Lire sur reporterre.net
11 mai 2018
Au Kenya, plus de 40 morts à la suite de très fortes pluies
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

18 mai 2018
Les forestiers se mobilisent contre l’industrialisation de la forêt
Reportage
19 mai 2018
Vous ne nous écraserez pas
Edito
11 avril 2018
Journée tendue à l’université de Tolbiac
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides