Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

On en parle

Les mœurs des insectes sociaux

L’évolution a donné énormément d’exemples d’entraide et de vie en société. Les guêpes, fourmis, abeilles et termites en sont une démonstration éloquente. Leurs comportements altruistes, leur communication, leurs systèmes de coopérations, mais aussi leurs échanges avec les végétaux et les autres êtres vivants sont poussés à un haut degré de sophistication. Fourmis cultivatrices de champignons ou éleveuses de pucerons, alliances entre fourmis et guêpes… De la termitière géante au nid de frelons, on connaît les architectures spectaculaires de ses insectes, cependant on connaît mal leurs mœurs, et cet ouvrage vient combler cette lacune.

Enseignants-chercheurs, les auteurs ont tous les deux étudié les insectes sociaux. Éric Darrouzet est également impliqué dans la communication grand public. Bruno Corbara, qui a été responsable de missions sur le radeau des cimes, est aussi bien connu des lecteurs de l’excellent magazine Espèces. Les éditions Quae, qui publient parfois des textes réservés aux spécialistes, nous proposent-là un livre accessible à tous.


-  Les insectes sociaux, par Éric Darrouzet et Bruno Corbara, éditions Quæ, 168 p., 20 €.

Source : JNE

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire