Les nouveaux anarchistes : campements autogérés et l’humour comme arme

Durée de lecture : 1 minute

25 mars 2019 / Francis Dupuis-Déri

Dans « Les Nouveaux Anarchistes », Francis Dupuis-Déri livre une description du fonctionnement des campements autogérés et de l’humour utilisé comme arme de subversion par ces militants dont les pratiques s’inscrivent dans la longue tradition libertaire.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Les zadistes de Notre-Dame-des-Landes et les « cortèges de tête » des dernières grandes manifestations sont l’objet d’une curiosité décuplée. Mais sait-on vraiment qui sont ces militants, comment ils s’organisent et quel sens ils confèrent à leur action ?

Dissipant le cliché médiatique des « casseurs » sans foi ni loi, le politologue Francis Dupuis-Déri s’est immergé depuis les années 1990 dans les mobilisations de ces nouveaux anarchistes, en France et en Amérique du Nord. Fort de son expérience militante, il livre ici une description passionnante du fonctionnement des campements autogérés et de l’humour utilisé comme arme de subversion. Il réinscrit ces pratiques dans la longue tradition libertaire. Enfin, il pose un regard neuf sur l’hémorragie militante que subissent les partis politiques et les syndicats, en montrant comment ces structures traditionnelles sont aujourd’hui supplantées par de petits groupes d’affinités, jugés plus démocratiques et plus efficaces par une partie de la jeunesse.


  • Les Nouveaux Anarchistes. De l’altermondialisme au zadisme , de Francis Dupuis-Déri, éditions Textuel, janvier 2019, 160 p., 15,90 €.


Lire aussi : Murray Bookchin, l’utopie anarchiste au prisme de l’écologie
28 mars 2020
En Grèce, les migrants enfermés subissent en plus le coronavirus
Reportage
27 mars 2020
Les Amap, îlots de lien social dans l’océan du confinement
Alternatives
27 mars 2020
Le monde qui vient n’a rien d’une utopie, c’est un cauchemar
Tribune