Malgré une hausse des ventes de glyphosate, Bayer-Monsanto durcit le ton

Durée de lecture : 2 minutes

19 mai 2020



Entre 2009 et 2018, les ventes d’insecticides ont été multipliées par 3,5, celles des fongicides ont progressé de 41 %, tandis que celles des herbicides ont augmenté de 23 %. Ces données sont issues d’une étude publiée en mai 2020 par le Commissariat général au développement durable, rattaché au ministère de la Transition écologique.

Entre 2016 et 2018, vingt départements ont totalisé plus de la moitié de la quantité de pesticides achetée : la Gironde arrive en tête, suivie de la Marne, du Pas-de-Calais, de la Somme et du Gard.

Cette explosion des ventes de pesticides révèle l’échec cuisant du plan Écophyto lancé en 2008, qui vise une réduction de l’utilisation des pesticides. Toujours selon cette étude, près d’un quart des substances achetées sont particulièrement préoccupantes pour la santé humaine.

C’est le cas du glyphosate, dont la France a annoncé vouloir se passer d’ici à 2022. Les achats de cette substance herbicide ont augmenté de 25 % sur dix ans. Elle demeure ainsi l’herbicide le plus vendu au niveau national. Sa consommation en France a même augmenté entre 2017 et 2018, passant de 8.800 tonnes à 9.700 tonnes.

Malgré tout, pas question pour Bayer-Monsanto — qui commercialise le Roundup, le plus répandu des herbicides à base de glyphosate — de changer son fusil d’épaule. C’est même plutôt l’inverse. Lors de son Assemblée générale virtuelle, le 28 avril dernier, le géant pharmaceutique et agrochimique a annoncé durcir le ton face aux plaintes dont il fait l’objet à ce sujet. De février à avril 2020, le nombre de personnes ayant déposé une plainte contre Bayer concernant l’utilisation du Roundup a encore augmenté, passant de 48.600 à 52.500 plaignants. Le risque financier lié à ses plaintes est évalué entre 10 et 15 milliards d’euros. 

En raison du « contexte d’une récession imminente et compte tenu, en partie, des défis considérables en matière de liquidités (…) L’entreprise n’envisagera un accord [Jusqu’à présent, le groupe avait lancé des pourparlers afin de régler les affaires] que s’il est financièrement raisonnable et met en place un mécanisme permettant de résoudre efficacement les éventuelles réclamations futures », a prévenu Werner Baumann, le directeur-général. Les actionnaires du groupe allemand ont voté à plus de 92 % pour la stratégie de la direction. 

  • Photo : application de pesticides dans un champ en Turquie, Wikipedia




Lire aussi : Glyphosate : la justice pourrait contraindre l’État à agir


Documents disponibles

  « Plan de réduction des produits phytopharmaceutiques et sortie du glyphosate : état des lieux des ventes et des achats en France en 2018 », Commissariat général au développement durable, mai 2020.

30 septembre 2020
En Île-de-France, des taxis volants pour les JO de 2024
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Après la Convention pour le climat, l’« Assemblée citoyenne pour l’agriculture » décevra-t-elle ?
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
En Ardèche, le projet de méga-église suspendu le temps d’une étude environnementale
Lire sur reporterre.net
30 septembre 2020
Plus de cent chefs d’États attendus à l’ONU pour parler de biodiversité
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Cirques et élevages : « fin progressive » de l’utilisation des animaux sauvages
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Intervention policière contre le camp climat parisien
Lire sur reporterre.net
29 septembre 2020
Mobilisation ce mardi contre « la frénésie anti-squat »
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

30 septembre 2020
Intimidations, arrestations… Les écologistes biélorusses réprimés par le pouvoir
Info
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Pesticides