35 %
Objectif 30 000 €

Mondialisation et financiarisation, l’alpha et l’oméga de toutes les crises

27 octobre 2016 / Aurélien Bernier



  • Présentation du livre par son éditeur :

Comment ne pas voir que toutes les « crises » économiques, environnementales et démocratiques, ainsi que les dérives identitaires — du terrorisme à l’extrême droite —, ne sont que le résultat d’un seul et même processus : celui de la mondialisation et de la financiarisation de l’économie, provoquant un désastre économique, social, culturel et verrouillant l’ordre international ?

Partout dans le monde, les luttes sociales se heurtent au libre échange, au chantage aux délocalisations et à la fuite de capitaux. En l’absence de perspective de sortie « par la gauche » de cet engrenage, les nombreuses victimes de cette mondialisation se résignent ou choisissent la stratégie du pire.

Pour ne pas sombrer petit à petit dans le chaos et redonner de l’espoir, il faut démondialiser. Non pas pour défendre un capitalisme national, mais pour mettre en œuvre un projet politique de rupture qui repose sur trois piliers : la démondialisation pour rompre avec le capitalisme, la décroissance pour répondre aux crises environnementales et la coopération internationale pour renouer avec l’idée de justice sociale au sens le plus global.

Ce livre contribue à engager une nouvelle bataille des idées pour lutter contre l’extrême droite et le terrorisme, mais aussi pour combattre le fatalisme qui conduit à la soumission, à l’abstention et au désengagement.

Il vise également à dépasser le débat opposant à gauche nation et internationalisme.

L’auteur : Aurélien Bernier est essayiste et conférencier. Il collabore régulièrement au Monde diplomatique.


- La Démondialisation ou le Chaos. Démondialiser, décroître et coopérer, par Aurélien Bernier, éditions Utopia, 10 €.

Source : éditions Utopia




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Comment la mondialisation a tué l’écologie
6 décembre 2016
La régression accélérée du droit de l’environnement
À découvrir
8 décembre 2016
Dans le nucléaire, la transparence est un combat
Enquête
8 décembre 2016
Danakil : « Nuit debout n’existe peut-être plus, mais ses causes et le mal-être subsistent »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Aurélien Bernier