Notre-Dame-des-Landes, un appel à une autre façon de vivre

18 octobre 2018 / Collectif

« Notre-Dame-des-Landes ou le métier de vivre » livre un témoignage inédit et étonnant sur les modes d’habiter expérimentés sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

  • Présentation du livre par son éditeur :

« Ils inventaient des manières de vivre inédites, les pieds dans la terre et la tête dans les étoiles... »

Notre-Dames-des-Landes ou le métier de vivre livre un témoignage inédit et étonnant sur les modes d’habiter expérimentés sur la Zad de Notre-Dame- des-Landes. Il rassemble dessins, photographies, textes et témoignages.

L’idée a germé lorsqu’en 2014 Christophe Laurens, cofondateur du master Alternatives urbaines de Vitry-sur-Seine, a découvert les constructions de la Zad lors d’un séminaire organisé à l’Upah : l’Université populaire anarchiste du Haut-Fay, un lieu de vie collectif et autogéré installé sur la Zad. Convaincu de l’intérêt architectural et expérimental des cabanes construites, il propose à ses étudiants de se rendre sur place pour découvrir et étudier ces manières d’habiter un territoire, en élaborant des relevés architecturaux et paysagers des constructions de la zone. En 2016, les étudiants découvrent donc un lieu unique. Le contexte militant de la Zad a fait naître des architectures poétiques au registre formel riche, ancrées dans leur milieu et dont les qualités constructives ne sont pas négligeables : rapidité de construction, réemploi, développement de solutions techniques ingénieuses.
L’ouvrage s’organise autour de plusieurs lieux emblématiques, et pour certains aujourd’hui détruits.

Les dessins des étudiants et les photographies de Cyrille Weiner se répondent, émaillés de témoignages des habitants.
 Un entretien entre Patrick Bouchain et Jade Lindgaard, ainsi qu’un texte de Christophe Laurens introduisent le livre.
 Cet ouvrage est un appel à une autre façon de vivre : l’autogestion, la tentative d’invention de nouvelles formes d’organisation collective...

Christophe Laurens, architecte et paysagiste, coordonne le DSAA alternatives urbaines (Diplôme supérieur d’arts appliqués) de Vitry/Seine et s’intéresse particulièrement aux manières locales d’habiter et de transformer les territoires urbains contemporains. Il est également contributeur de l’institut Momentum et administrateur du Printemps de l’éducation. Patrick Bouchain est architecte, scénographe, et connu pour avoir réhabilité de nombreux sites industriels en lieux culturels mais aussi pour s’être spécialisé dans la construction de structures éphémères au service d’une architecture à Haute Qualité humaine... Jade Lindgaard est journaliste à Mediapart. Elle travaille sur l’écologie, le climat, l’énergie, les grands projets d’infrastructures et la Zad de Notre-Dame-des-Landes... Cyrille Weiner est photographe. Il pose de façon récurrente la question de l’espace, notamment dans ses marges et ses lieux de transformation. Son travail a été publié par de nombreux magazines internationaux et exposé dans plusieurs musées.


  • Notre-Dame-des-Landes ou le métier de vivre, texte de Christophe Laurens, entretien entre Patrick Bouchain et Jade Lindgaard, dessins des étudiants en master Alternatives urbaines de Vitry-sur-Seine, photographies de Cyrille Weiner, éditions Loco, octobre 2018, 208 p., 32 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.
14 novembre 2018
En Suède, la « taxe carbone » est bien acceptée
Info
10 novembre 2018
Gabriel, paysan pris à la gorge par une administration aveugle
Tribune
13 novembre 2018
Oubliez la taxe carbone : à Lorient, on roule en vélo cargo
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre



Du même auteur       Collectif