Opération Vigie nature 13 septembre

Durée de lecture : 1 minute


Le samedi
13
septembre


Opération Vigie nature au Jardin partagé Baudelire,
Ce samedi après-midi 13 septembre à Paris.


Samedi 13 septembre, à partir de 14h, le jardin partagé Baudelire, 27 rue Baudelique dans le 18e, accueillera une opération de sciences participatives proposée par l’OPIE (Office pour les insectes et leur environnement).

Petits et grands sont invités (en amenant si possible un appareil photo) à venir observer, identifier et photographier insectes et plantes pour un inventaire grandeur nature du jardin. Cet atelier est gratuit et se déroulera jusqu’à 18h.

Cette animation qui s’inscrit dans le cadre du programme Vigie Nature propose à chacun de contribuer à la recherche en découvrant la biodiversité qui nous entoure. Initié il y a plus de vingt ans, le programme Vigie-Nature s’est renforcé depuis avec le suivi de nouveaux groupes : les papillons, chauves-souris, escargots, insectes pollinisateurs, libellules, plantes sauvages des villes….

En offrant aux scientifiques des données de terrain essentielles, dans toute la France, les observateurs volontaires participent ainsi à l’amélioration des connaissances sur la biodiversité ordinaire et sur ses réponses face aux changements globaux (urbanisation, changement climatique…).

A l’heure où de nombreuses études scientifiques ne cessent de mettre en avant la disparition des insectes, notamment en raison de l’utilisation des pesticides, et au moment où le besoin de nature en ville semble prendre de plus en plus d’importance, cette opération Vigie Nature s’inscrit donc une volonté de sensibilisation pour mieux connaitre le rôle de la biodiversité en milieu urbain.



Source : Quartiers en transition

Voir par ailleurs Les événements de Reporterre

8 janvier 2020
Aux municipales, les citoyens se lancent à l’assaut des mairies
Enquête
27 janvier 2020
« Nous appelons à des luttes locales et coordonnées contre les projets industriels »
Tribune
27 janvier 2020
Rallye Monte-Carlo : une course automobile absurde à l’heure du changement climatique
Reportage