Faire un don
18649 € récoltés
OBJECTIF : 80 000 €
23 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Pour un tandem Eva Joly - Nicolas Hulot en 2012

Durée de lecture : 3 minutes

14 avril 2011 / Michèle Rivasi


UN TANDEM EVA JOLYNICOLAS HULOT EN 2012 : SORTONS DE LA PRÉSIDENTIALISATION À OUTRANCE ET DE LA BATAILLE D’ÉGO !

La séquence politique nationale qui s’ouvre (présidentielle – législatives) doit permettre à l’écologie politique de s’ancrer durablement dans le champ politique français en offrant une troisième voie nouvelle face aux deux forces traditionnelles dominantes (PS et UMP) répondant à la fois aux urgences sociales, environnementales et démocratiques.

L’objectif est d’avoir un groupe parlementaire écologiste autonome dans la future Assemblée nationale et de tisser un partenariat avec les forces politiques souhaitant créer une alternative au gouvernement actuel du Président Nicolas Sarkozy.

Europe écologie Les Verts a décidé de désigner un candidat pour porter les couleurs et la voix de l’écologie politique lors de la campagne présidentielle. Des primaires doivent être organisées d’ici le mois de juillet.

Je considère que ce processus de désignation citoyenne, s’il est défendable démocratiquement, doit être évité car il ne correspond pas aux valeurs et à ce qui a fait Europe écologie depuis plus de 2 ans. Europe écologie s’est fondé sur l’objectif fondamental de rassemblement du « peuple de l’écologie » dans une logique coopérative. Les primaires et leur dose de compétition et de mise en concurrence de candidats rompent avec cet objectif initial.

Les primaires participent aussi à la logique de personnalisation et de présidentialisation à outrance de la vie politique alors qu’EELV souhaitent justement en sortir en défendant l’émergence d’une 6e République rééquilibrant les pouvoirs législatif et exécutif, limitant le cumul de mandat et inventant des formes démocratiques plus participatives.

Nous défendons donc l’idée d’un tandem Eva Joly – Nicolas Hulot pour conduire autour d’une équipe (comme lors des européennes) la campagne des présidentielles. Il sera toujours temps le moment venu d’inscrire un candidat officiel.

Ce tandem de deux personnalités nouvelles dans le champ politique et venant d’horizons très différents serait une richesse pour porter le projet de l’écologie sans tomber dans la bataille d’ego et la personnalisation à l’excès.

Ce duo a le mérite d’agréger des profils complémentaires : Eva Joly amène de la crédibilité aux écologistes sur les versants économiques et sociaux (lutte contre la corruption, l’endettement, fiscalité verte, rééquilibrage des rapports Nord Sud…) et éthique (nouvelle gouvernance, exemplarité des élus à la l’heure de la crise démocratique). Nicolas Hulot est un converti à l’écologie qui a cru à la société du « toujours plus » et de la vitesse et qui a progressivement compris l’impasse du libéral – productivisme. Il porte le message environnementaliste et analyse la crise systémique que nous traversons de façon très pédagogique. Il fait le choix de présenter des solutions et que l’écologie est un véritable choix de civilisation en ce sens.




Source : http://www.michele-rivasi.eu/medias...

Lire aussi : Hulot : « J’ai décidé d’être candidat »

28 novembre 2019
Le climatoscepticisme reste présent dans la classe politique
Enquête
6 décembre 2019
De la Maison du peuple à l’hôpital, une journée de mobilisation à Saint-Nazaire
Reportage
7 décembre 2019
VIDÉO - Thomas Piketty : « Il va y avoir des crises sociales extrêmement violentes »
Entretien




Du même auteur       Michèle Rivasi