Prendre soin des humains, prendre soin de la Terre et partager équitablement

28 octobre 2017 / Gildas Véret

  • Présentation du livre par son éditeur :

Préfacé par Francis Hallé

La permaculture est l’art de concevoir des espaces de vie, des territoires fonctionnels, des métiers et des vies riches de sens, inspirés de la nature. Le réchauffement climatique, l’agriculture intensive et la déforestation ne sont pas des fatalités. En réinventant nos habitudes de vie, de consommation et de production, nous pouvons reprendre en main nos existences pour bâtir un futur viable et heureux.

Gildas Véret nous invite à identifier les enjeux d’une prise de conscience et à concevoir des solutions en respectant l’éthique de la permaculture : prendre soin des humains, prendre soin de la Terre et partager équitablement.

Principes permaculturels, méthodes de conception, savoirs ancestraux, symbiose et résilience, il est temps d’adopter de nouveaux outils et de devenir architectes de nos vies.

Appliquons dès aujourd’hui les principes de la permaculture : à l’écoute de la Terre, construisons un monde plus respectueux !

Gildas Véret est ingénieur des Mines de Paris. Il a étudié la biologie et est diplômé en permaculture. Il est à l’origine des Estivales de la permaculture et a coréalisé le design de la Ferme de la Bourdaisière au sein de Fermes d’avenir. Il pratique la permaculture au quotidien et anime des stages de découverte de l’écosystème forestier. Plus d’informations sur le site Horizon Permaculture.

Francis Hallé est biologiste et botaniste. Fervent défenseur des forêts et de leur biodiversité, salué pour son travail sur les forêts primaires (dispositif Radeau des cimes), il est aussi l’auteur d’ouvrages engagés pour la sauvegarde de l’environnement.


  • Permaculture, créer un mode de vie durable, de Gildas Véret, éditions Rustica, septembre 2017, 128 p., 10 €.



Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage
22 avril 2019
Le journaliste Gaspard Glanz enfin libre, mais empêché de travailler à Paris
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre